La "première fois" : étude sociologique sur l'entrée dans la sexualité

par Cécilia Germain

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Serge Dufoulon.

Le président du jury était Michel Bozon.

Le jury était composé de Gilles Rouet.

Les rapporteurs étaient David Lepoutre, Florence Maillochon.


  • Résumé

    Depuis la fin des années soixante et les «mouvements de libération sexuelle», les représentations de la virginité ont évolué. Les femmes ont lutté contre cet ordre moral et culturel régissant leur sexualité. Toutefois, sans amoindrir l’importance du sens donné à cette entrée dans la sexualité. La diffusion de la contraception a permis aux jeunes filles de se libérer de la crainte d’une maternité non souhaitée. Ainsi, depuis quarante ans, filles et garçons débutent leur sexualité à des âges équivalents c’est-à-dire à 17 ans. Depuis le milieu du XXe siècle, il existe une privatisation des conditions d’entrée dans la vie sexuelle. Elle devient ainsi une expérience subjective, structurante, enveloppée de doutes et de craintes quant aux conséquences de ce choix. Cependant, elle reste un événement important (BOZON, 2012). Les données statistiques n’offrent que des informations partielles concernant les conditions d’entrée dans la sexualité des jeunes (LAGRANGE, LHOMOND, 1997) (BAJOS, BOZON, 2008), d’où la nécessité d’opter pour une méthode qualitative, s’attachant à comprendre les logiques individuelles. L’objectif de cette thèse sera de comprendre quels sont les différents acteurs qui participent à la transmission d’un savoir sur la sexualité et comment ces discours peuvent être empreints de normes relatives aux conditions d’entrée dans la sexualité. De cette manière nous pourrons déterminer si ces injonctions normatives ont une influence dans les représentations et les premières expériences sexuelles adolescentes. Pour répondre à cette problématique, ce travail de thèse est divisé en deux parties distinctes. La première partie porte sur la transmission de savoirs sur la sexualité. Nous essayerons de voir comment s’acquièrent des connaissances relatives au champ sexuel par le biais de différentes instances de socialisation (école, famille, pairs). Ainsi le chapitre 1 sera consacré à l’éducation à la sexualité qui est faite dans les écoles. La transmission de ce savoir est le fruit d’une médiation entre les personnels chargés de cet enseignement et des problématiques de santé publique qui s’inscrivent dans une perspective historique. Le chapitre 2 sera consacré au rôle de la famille, elle peut, à l’instar de l’école, prodiguer des conseils liés à la prévention des risques d’IST ou de grossesses non désirées, mais son rôle ne s’arrête pas là. En effet la famille est souvent prescriptrice de conduites et de principes moraux qu’ils souhaitent inculquer aux jeunes. Le troisième chapitre sera consacré au rôle des pairs dans la transmission de connaissances sur la sexualité. Les confidents et les amis représentent une ressource non négligeable dans l’apprentissage de ces connaissances, notamment à travers le partage d’expériences. Chacune de ces instances de socialisation met en avant des normes censées régir les conditions d’entrée dans la vie sexuelle. Elles peuvent être liées à l’âge, le genre, le mariage, les sentiments amoureux et conditionnent les premières pratiques sexuelles. Dans la deuxième partie de cette thèse, nous allons analyser les récits de premières expériences sexuelles. Nous verrons ainsi dans quelle mesure les injonctions normatives présentées dans la partie précédente ont eu une influence dans les pratiques sexuelles effectives des jeunes. Le chapitre 4 sera ainsi dédié aux scripts sexuels (GAGNON, 2008) que les adolescents construisent avant leur premier rapport. Ce sera l’occasion de souligner le rôle des médias, qui grâce aux séries télévisées destinées aux jeunes permettent à ces derniers de se projeter dans leurs relations amoureuses futures. Le chapitre 5 a pour but la présentation et l’analyse des biographies relatant les premières expériences sexuelles de nos interrogés. Nous verrons comment les biographies sexuelles peuvent être liées aux biographies relationnelles. Enfin, le chapitre 6 sera dédié à l’analyse des premières relations sexuelles de jeunes femmes homosexuelles.

  • Titre traduit

    The "first time" : sociological study on the entry into sexuality


  • Résumé

    Since the late sixties and the "sexual liberation movements", representations of virginity have evolved. Women have struggled against this moral and cultural order governing their sexuality. However, without diminishing the importance of the meaning given to this entry into sexuality. The spread of contraception has allowed girls to free themselves from the fear of unwanted maternity. Thus, for forty years, girls and boys have started their sexuality at equivalent ages, that is to say at 17 (BRUIT-ZAIDMAN, HOUBRE, KLAPISCH-ZUBER, SCHMITT-PANTEL, 2001). Since the mid-twentieth century, there has been a privatization of the conditions of entry into sexual life. It becomes a subjective experience, structuring, surrounded by doubts and fears as to the consequences of this choice. However, it remains an important event (BOZON, 2012). Lost in this society advocating individuality, young people would no longer stable benchmarks. According to the media, teenagers have deviant sexual practices. The media believes that young people experience their entry into sexuality in a miserable way. Each year, television channels offer their audience, reports, series that show the malaise, or even the malaise of young people face their sexuality. Pornography would be part of their daily lives, they would have no form of reflexivity in front of these images and would be credulous. They would imagine this sexuality as the reality. In the same way, they would become actors of amateur pornographic production, filmed using their mobile phone. The exit from childhood would be extremely violent, torn from innocence because of this bestial and unhealthy sexuality (LEVASSEUR, 2009). It is thus necessary to deconstruct these representations of juvenile sexuality, to free oneself from these alarmist discourses, in order to understand how young people experience their first sexual experiences, but also to determine the information they have before this first time. Statistical data offer only partial information concerning the conditions of entry into the sexuality of young people (LAGRANGE, LHOMOND, 1997) (BAJOS, BOZON, 2008), hence the need to opt for a qualitative method. tying to understand the individual logics.The aim of this thesis will be to understand which are the different actors involved in the transmission of knowledge about sexuality and how these speeches can be marked by norms relating to the conditions of entry into sexuality. In this way we will be able to determine if these normative injunctions have an influence in the representations and the first adolescent sexual experiences.To answer this problematic, this thesis work is divided into two distinct parts. The first part of this thesis deals with the transmission of knowledge about sexuality. We will try to see how knowledge about the sexual field is acquired through different socialization bodies (school, family, peers).In the second part of this thesis, we will analyze the stories of first sexual experiences. We will see to what extent the normative injunctions presented in the previous section have influenced the actual sexual practices of young people. To do this, we opted for a chronological approach.The study of sexual biographies shows a constant evolution of the representations of sexuality, which is why it seems to us indispensable in the second part of this thesis to take stock of the different stages of sexual life in adolescence, of to converse theoretical knowledge, sexual imaginations and actual sexual practices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.