L'impact des réseaux sociaux numériques professionnels sur l’attractivité organisationnelle : une approche par la théorie du capital social

par Aria Teimourzadeh

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Marc Favier.

Le président du jury était Sabine Carton.

Le jury était composé de Claudio Luigi Vitari.

Les rapporteurs étaient Bernard Fallery, Jean Fabrice Lebraty.


  • Résumé

    Ce travail de recherche aborde la question de l’impact des réseaux sociaux numériques professionnels sur l’attractivité organisationnelle. Malgré la complexité et la diversité des études théorique et pratique portant sur la manière avec laquelle les membres des réseaux sociaux professionnels interagissent, les études portant sur l’attractivité organisationnelle et l’identification des membres dans le contexte d’e-recrutement demeurent limitées. Dans ce travail, le champ théorique qui a été mobilisé est la théorie du capital social. Il s’agit de mieux comprendre l'impact de l'identité sociale, la confiance sociale, bouche-à-oreille virtuel, le site des réseaux sociaux et le rôle médiateur de qualité d’information sur l’attractivité organisationnelle en tant qu’un employeur. La thèse propose un cadre d'analyse et conceptuel. En plus de la revue de la littérature, une étude complémentaire a été réalisée sur la base de 8 entretiens semi-directifs auprès de directeurs des ressources humaines afin de connaitre leur avis sur les motivations des entreprises qui intègrent l'utilisation des réseaux dans leurs pratiques de recrutement. Une étude quantitative a été menée à partir de 288 individus résidant en France et au Canada qui sont présents sur les réseaux sociaux numériques professionnels. Le but est de mesurer l’impact des facteurs identifiés dans la première étude qui influencent l’attractivité organisationnelle. Les résultats obtenus ont permis de comprendre l’importance du réseautage social, l’attractivité de site des réseaux sociaux ainsi que l’effet médiateur de qualité d’information sur l’attractivité organisationnelle, le prestige et l’intention des individus pour suivre des offres d’emploi sur ces plateformes.

  • Titre traduit

    Impact of online professional social networks on organizational attractiveness : a social capital perspective


  • Résumé

    This research work addresses the impact of professional social networks on the organizational attractiveness as an employer. Despite the complexity and diversity of studies on social networks both theoretical and practical regarding the way the members of professional social networks interact, the studies related to organizational attractiveness and membership identification in the context of e-recruitment is scarce remains limited. In this research, the social capital theory has been considered in order to better understand the impact of social identity, social trust, virtual word of mouth, the social networking platform and the mediating role of information quality on organizational attractiveness as an employer. In addition to the literature review, a first complementary study was carried out on the basis of 8 semi-directive interviews with human resources managers to obtain their opinions on the various stakeholders who integrate the use of these networks in their practices. A quantitative study was carried out on the basis of 288 individuals currently living in France and Canada who are present on professional online social networks in order to measure the impact of identified factors that influence the organizational attractiveness. The obtained results allowed us to understand the importance of social networking, the attractiveness of social networks sites and also the mediating effect of information quality on the organizational attractiveness as an employer, organizational prestige and intention of individuals to pursue job offers on these platforms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.