Santé, revenu et caractéristiques individuelles : trois applications microéconométriques sur les Européens âgés

par Amélie Adeline

Thèse de doctorat en Sciences économiques - EM2PSI

Sous la direction de Éric Delattre.

Le président du jury était Eric Bonsang.

Le jury était composé de Éric Delattre, Raquel Fonseca, Karine Lamiraud.

Les rapporteurs étaient Carine Milcent, Fabrice Étilé.


  • Résumé

    Les politiques de réduction des inégalités de santé basées sur une politique de redistribution en matière de revenu ou de réduction des coûts d’accès aux soins pour les plus démunis sont communes à de nombreux pays. Ces politiques sont basées sur le fait qu’il existe une relation entre revenu individuel et état de santé. Cette thèse analyse cette relation à partir de l’enquête ≪ Survey of Health Ageing and Retirement in Europe ≫ qui concerne des Européens âgés de 50 ans et plus. Nous montrons que le revenu individuel est associé de manière positive et concave à la santé (hypothèse de revenu absolu), mais aussi que les inégalités de revenu au sein d’un pays affectent tous les individus de ce pays (version forte de l’hypothèse de l’inégalité des revenus). Les mécanismes sous-jacents de cette hypothèse montrent que pour réduire les inégalités de santé liées aux inégalités de revenu, les gouvernements doivent promouvoir les investissements en capital humain et social. Aussi, les individus sont sensibles au mode de vie suivi par la majorité des personnes. Par la suite, nous implémentons une analyse simultanée de la santé et du revenu à l’aide d’un estimateur du maximum de vraisemblance à information complète. La causalité bidirectionnelle du revenu et de la santé est mise en avant, ainsi que la présence de caractéristiques individuelles inobservables communes à ces derniers. Enfin, sur un exemple concret, celui des politiques de lutte contre le tabagisme, cette thèse analyse simultanément la consommation de tabac, le revenu des individus, et l’aversion au risque. Les résultats mettent en avant l’importance des préférences individuelles dans la décision de fumer. En effet, les fumeurs Européens âgés de 50 ans et plus sont orientés vers le présent, de telles sorts qu’ils ne considèrent pas les effets néfastes du tabac sur la santé ; et sont, soit averse au risque du fait de l’anxiété, ou, aiment le risque puisqu’ils acceptent d’altérer leur santé.

  • Titre traduit

    Health, income and individual characteristics : three microeconometric applications on elderly Europeans


  • Résumé

    In many countries, governments set public policies to reduce health inequalities, based on income redistribution or on reducing the costs associated to the access to care for the poorest individuals. These policies are based on the fact that there is a relationship between individual income and health status. This doctoral dissertation analyses the latter, using the survey ``Survey of Health, Ageing, and Retirement in Europe", which considers Europeans aged 50 and over. We first show that individual income is positively related with health in a concave way (Absolute Income Hypothesis). Results also suggest that income inequalities in a country affect all members in this society (strong version of the Income Inequality Hypothesis). Then, the underlying mechanisms of the latter hypothesis show that to reduce income-related health inequalities, governments should promote investments in human and social capital. Moreover, individuals are sensitive in following the common cultural model of the standard of living. Thereafter, we implement a simultaneous analysis of health and income using a Full Information Maximum Likelihood estimator. This allows to highlight two-way causality of income and health, as well as, the presence of unobserved individual characteristics common to both outcomes. Finally, on a concrete example, the one of public policies against smoking, this doctoral dissertation simultaneously investigates smoking, income, and risk aversion. Results highlight the importance of individual preferences in the smoking decision. Indeed, European smokers aged 50 and over are present-oriented, such that they do not consider the harmful effects of smoking on health; and are, either risk averse because of anxiety, or, risk lover when they agree to take the risk of altering their health.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Service commune de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.