Intégration phonologique et morphologique d'emprunts à l'arabe dialectal en français, et au français en arabe dialectal dans l'ouest algérien : Le cas des substantifs et des verbes

par Rachid Djelaili

Thèse de doctorat en Sciences du langage - Cergy

Sous la direction de Pierre Patrick Haillet.

Le président du jury était Olivier Bertrand.

Le jury était composé de Pierre Patrick Haillet, Salam Diab Duranton.

Les rapporteurs étaient Kheira Merine, Azzedine Malek.


  • Résumé

    Dans le cadre de cette étude sur l’intégration de l’emprunt à l’arabe dialectal en français et de l’emprunt au français en arabe dialectal dans l’ouest algérien, nous avons tenté, tout au long de notre travail, de manifester notre intérêt pour l’arabe dialectal algérien, et son rapport avec la langue française.Cette étude sur l’intégration phonologique et morphologique d’emprunts porte essentiellement sur des verbes et des substantifs, divisés en trois chapitres. À chaque étape de notre analyse, nous avons cherché à mettre en évidence le fonctionnement du verbe – ou du substantif – en arabe dialectal en nous appuyant sur deux types de lexèmes : ceux qui viennent de l’arabe dialectal et ceux qui sont empruntés au françaisDans le premier chapitre, qui est composé de deux parties, nous avons essayé d’étudier, dans une première partie, les différents substantifs et verbes existant en arabe dialectal, ensuite, nous avons vu dans une deuxième partie, les adaptations au niveau phonologique et morphologique avec des exemples proposés en arabe dialectal algérien.Dans le deuxième chapitre, nous avons analysé uniquement au niveau phonologique l’adaptation des substantifs et des verbes empruntés au français en arabe dialectal à partir d’exemples tirés de notre corpus oral. Ce dernier, nous a permis de voir et d’analyser les différents discours au niveau phonologique en prenant en considération les emprunts, en l’occurrence les verbes et les substantifs, utilisés par nos interlocuteurs.Dans le troisième et dernier chapitre de cette étude, nous avons opté pour la variété de la langue française, bien représentée à l’ouest du pays dans la presse écrite d’expression française, où les items issus des variétés locales parlées en Algérie sont présents. Il s’agit du français de type algérien, observé l’adaptation morphologique d’emprunts à l’arabe dialectal dans le français dans les pratiques langagières des journalistes de la presse écrite, utilisé par un chroniqueur à partir d’exemples tirés de notre corpus écrit.Nous avons pu constater, dans le cadre de cette étude sur l’emprunt en Algérie, que ce phénomène linguistique demeure un des principaux procédés qui contribuent à l’enrichissement du français local et des discours médiatiques, plus particulièrement dans l’ouest algérien.

  • Titre traduit

    Phonological and morphological integration of arab dialectal loans in French and French in Arabic dialectal in western algeria : The case of nouns and verbs


  • Résumé

    As part of this study on the integration of French dialectal borrowing into French and the borrowing of French in dialectal Arabic in western Algeria, we have tried, throughout our work, to demonstrate our interest in Algerian dialect Arabic and its relation to the French language.This study on the phonological and morphological integration of borrowings focuses on verbs and nouns, divided into three chapters. At each stage of our analysis, we sought to highlight the functioning of the verb - or noun - in dialectal Arabic by relying on two types of lexemes: those from dialectal Arabic and those borrowed from French.In the first chapter, which is composed of two parts, we tried to study, in a first part, the different nouns and verbs existing in dialectal Arabic, then, we saw in a second part, the adaptations at the phonological level and morphological with examples offered in Algerian dialect Arabic.In the second chapter, we analyzed only at the phonological level the adaptation of nouns and verbs borrowed from French in dialectal Arabic from examples taken from our oral corpus. The latter allowed us to see and analyze the different speeches at the phonological level by taking into account the borrowing, in this case the verbs and nouns used by our interlocutors.In the third and last chapter of this study, we opted for the variety of the French language, well represented in the west of the country in the French-language print media, where items from local varieties spoken in Algeria are present. This is the Algerian-French kind of language, observed the morphological adaptation of borrowing to dialectal Arabic in French in the language practices of the journalists of the written press, used by a chronicler from examples taken from our written corpus.We have seen in this study, which this linguistic integration of borrowings in Algeria remains one of the main processes that contribute to the enrichment of local French and media discourses, especially in western Algeria.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : CY IUT. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.