La Réception de Lautréamont de 1870 à 1917

par Kévin Saliou

Thèse de doctorat en Littératures françaises

Sous la direction de Yann Mortelette et de Michel Pierssens.


  • Résumé

    Bien avant que les surréalistes n’érigent Lautréamont en précurseur de la modernité poétique, Les Chants de Maldoror (1869) et les Poésies (1870) ont eu leur place dans les débats des écrivains de la fin du XIXe siècle sur la décadence et le symbolisme. La réception de Lautréamont ne va pourtant pas de soi : son oeuvre d’Isidore Ducasse ne s’accorde guère avec les aspirations de l’époque ; et le manque crucial d’informations sur cet auteur laisse un vide que ses premiers lecteurs se sont efforcés de combler par l’élaboration d’un récit mythique. À travers l’étude d’un demi-siècle de lectures, fait de récupérations idéologiques, de querelles véhémentes et de fantasmes autour de la figure de l’écrivain maudit, cette thèse tente de reconstituer les réseaux de sociabilité littéraire de 1868 à 1917 en utilisant des outils d’analyse empruntés à la sociologie ; elle aspire en effet à montrer comment, grâce aux petites revues et aux cénacles, un mythe littéraire s’est élaboré au tournant du siècle.

  • Titre traduit

    The Réception of Lautréamont from 1870 to 1917


  • Résumé

    Long before Surrealists seized upon Lautréamont in the name of poetic modernity, Les Chants de Maldoror (1869) and Poésies (1870) had been read by a whole literary generation which broached upon them in discussions about decadence and symbolism. But that reception is not obvious : Isidore Ducasse’s work is not a perfect reflection of the era’s aspirations, and the lack of information about its author generates a void to be filled only by a mythic story. It is necessary to parse this half-century of readings, full of ideological hijacks, fantasies about a supposed poète maudit as well as of literary disputes in which what is at stake is the discovery of a new Rimbaud. With the help of analytic tools borrowed from network sociology, our aim is to declineate the literary landscape in the years 1868 to 1917 in order to show how a literary myth took shape, through small journals and circles, at the turn of a century.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.