Tumeurs du système nerveux central et expositions agricoles aux pesticides

par Clément Piel

Thèse de doctorat en Santé publique, option épidémiologie

Sous la direction de Isabelle Baldi.

Soutenue le 26-11-2018

à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Bordeaux population Health (laboratoire) .

Le président du jury était Isabelle Momas.

Le jury était composé de Isabelle Baldi, Isabelle Momas, Christophe Paris, Alain Monnereau, Kurt Straif, Stéphanie Vandentorren.

Les rapporteurs étaient Isabelle Momas, Christophe Paris.


  • Résumé

    Dans la littérature internationale, les expositions agricoles aux pesticides constituent une hypothèse privilégiée pour expliquer l’excès de tumeurs cérébrales observé chez les agriculteurs. L’objectif de cette thèse, élaborée à partir des données de la cohorte Agrican, était d’investiguer le rôle des expositions agricoles aux pesticides dans l’incidence des principaux types histologiques de tumeurs du système nerveux central. Avec plus de 180 000 participants suivis depuis 2005, la cohorte Agrican est une des plus grandes études sur la santé en milieu agricole. En tenant compte des principaux facteurs de confusion, des comparaisons internes ont fait apparaitre des augmentations de risque chez les agriculteurs, plus marquées chez les utilisateurs de pesticides, et avec de fortes variations selon les types de cultures et d’élevages. Suite à ces premières analyses, un travail de priorisation a permis d’identifier les pesticides carbamates comme prioritaires à étudier en lien avec les tumeurs cérébrales. La poursuite du développement de la matrice Pestimat a ensuite permis de reconstituer l’historique des utilisations de carbamates depuis 1950 dans les principaux contextes agricoles français. À l’issue de ces étapes intermédiaires, des analyses de survie menées chez les participants d’Agrican ont fait apparaître des augmentations de risque de gliomes et de méningiomes en lien avec les expositions professionnelles à des matières actives (dithio/thio)-carbamates, en particulier avec celles dont l’utilisation a été recommandée en viticulture, en arboriculture et sur cultures de pomme de terre et de betterave. Ces résultats renforcent les preuves de cancérogénicité pour les pesticides déjà suspectés pour d’autres cancers et attirent l’attention sur d’autres matières actives, moins documentées dans la littérature mais relativement homogènes au niveau des structures chimiques. Aussi, sur la base de ces résultats et dans un objectif de santé publique, il paraît essentiel de poursuivre les efforts engagés pour réduire les expositions aux pesticides des agriculteurs.

  • Titre traduit

    Central nervous system tumours and agricultural exposures to pesticides


  • Résumé

    In the international literature, agricultural exposures to pesticides have been put forward as a key hypothesis to explain the excess of brain tumours observed in farmers. The aim of this thesis, based on data from the Agrican cohort, was to investigate the role of agricultural exposures to pesticides in the incidence of the main histological types of central nervous system tumours. With more than 180,000 participants followed since 2005, the Agrican cohort is one of the largest studies on health in agriculture. Internal comparisons adjusted for the main important confounders showed increases in risk among farmers, more pronounced risk among pesticide users, and with strong variations according to the types of crop and livestock farming. Following these initial analyses, work identified carbamate pesticides as a priority to study in relation to brain tumours. Next, further development of the Pestimat served to reconstitute the history of carbamate uses since 1950 in the main French agricultural contexts. After these intermediate steps, survival analyses conducted among Agrican participants showed increased risks of glioma and meningioma in farmers exposed to (dithio/thio)-carbamates, particularly with those recommended for use on vineyards, fruits, potatoes and beets. These findings reinforce the evidence of carcinogenicity among pesticides already suspected for other cancers, and draw attention to other active ingredients, less documented in the literature but relatively homogeneous in terms of chemical structures. Therefore, on the basis of these conclusions and with a public health objective in mind, it seems essential to pursue efforts to reduce farmers' exposure to pesticides.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.