Le droit international humaniste : entre crise et révolution de l'ordre juridique international

par David Andrés Murillo Cruz

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Leila Lankarani El-Zein.

Soutenue le 17-12-2018

à Bordeaux , dans le cadre de DROIT , en partenariat avec Centre de recherches et documentation européenne et internationale (Pessac, Gironde) (laboratoire) et de Centre de Recherche et de Documentation Européennes et Internationales / CRDEI (laboratoire) .

Le président du jury était Francette Fines.

Le jury était composé de Francette Fines, Emmanuel Decaux, Jean-Pierre Marguénaud, Olivier Dubos.

Les rapporteurs étaient Emmanuel Decaux, Jean-Pierre Marguénaud.


  • Résumé

    L'arrivée de la globalisation a révélé l'existence de deux crises. La crise de l'État-nation et la crise du droit international. Ces crises sont devenues plus aigües à cause des nouveaux problèmes de l'humanité. Problèmes qui échappent tant au contrôle de l’État qu’à la régulation du droit international interétatique. Face à cette problématique, il est apparu le droit global, qui prétend substituer le droit international, en supprimant les Nations Unies, à travers la création d’une nouvelle organisation internationale dénommée : l’humanité unie. Afin de sauver le droit international ainsi que d’éviter les conséquences nuisibles qui pourrait porter le droit global à la communauté internationale, il est proposé la création d’un nouveau droit, le droit international humaniste, fondé sur la protection des intérêts des personnes et de l’humanité. Pour faire effectif le droit international humaniste, il est proposé le concept d’État-outil ainsi que la mise en œuvre du contrôle de conventionnalité, dans le but d’harmoniser les droits étatiques avec la régulation humaniste.

  • Titre traduit

    Humanist International Law : Between Crisis and Revolution of The International Legal Order


  • Résumé

    The arrival of the globalization revealed the existence of two crises. The crisis of the nation state and the crisis of the international law. These crises became more acute because of the new problems of the humanity. Problems which escape both the control of the State and the regulation of the interstate international law. In the face of this problem, it appeared the global law, which claims to substitute the international law, by eliminating the United Nations, through the creation of a new international organization: The United Humanity. To save the international law as well as avoid the harmful consequences who could wear the global law for the international community, is proposed the creation of a new law, the international law for humankind, based on the protection of the interests of the people and the humanity. To make staff the international law for humankind, is proposed the concept of Tool- State as well as the implementation of the conventionality control, with the aim of harmonizing the state rights with the humanist regulation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.