Extensions de BPMN 2.0 et méthode de gestion de la qualité pour l'interopérabilité des données

par Xabier Heguy

Thèse de doctorat en Automatique, Productique, Signal et Image, Ingénierie cognitique

Sous la direction de Yves Ducq, Grégory Zacharewicz et de Saïd Tazi.

Soutenue le 13-12-2018

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale des sciences physiques et de l’ingénieur (Talence, Gironde) , en partenariat avec Ingénierie de la COnception (ICO) (équipe de recherche) et de Laboratoire de l'intégration du matériau au système (Talence, Gironde) (laboratoire) .

Le président du jury était David Chen.

Le jury était composé de , Pierre Gjurasevic.

Les rapporteurs étaient Nejib Moalla, Ernesto José Exposito Garcia.


  • Résumé

    Business Process Model and Notation (BPMN) est en train de devenir le standard le plus utilisé pour la modélisation de processus métiers. Une des principales améliorations de BPMN 2.0 par rapport à BPMN 1.2 est le fait que les objets de données comportent maintenant des éléments sémantiques. Toutefois, BPMN ne permet pas la représentation des mesures de la performance dans le cadre de l'interopérabilité liée aux échanges de données. Ceci représente une lacune dans l'utilisation de BPMN quand on veut représenter les problèmes entrainés par un manque d'interopérabilité dans les processus métiers. Nous proposons d'étendre le méta-modèle Meta-Object Facility meta-model et le XML Schema Definition de BPMN ainsi que sa représentation graphique dans le but de combler ce manque. L'extension, nommée performanceMeasurement, est définie en utilisant le mécanisme d'extension de BPMN. Ce nouvel élément permettra de représenter les mesures de performance dans le cadre de problèmes d'interopérabilité ainsi que dans celui où ces problèmes ont été résolus. L'utilisation de cette extension est illustrée dans un cas d'étude industriel réel.

  • Titre traduit

    BPMN 2.0 extensions and quality management method for nterprise data interoperability.


  • Résumé

    Business Process Model and Notation (BPMN) is being becoming the most used standard for business process modelling. One of the important upgrades of BPMN 2.0 with respect to BPMN 1.2 is the fact that Data Objects are now handling semantic elements. Nevertheless, BPMN doesn't enable the representation of performance measurement in the case of interoperability problems in the exchanged data object, which remains a limitation when using BPMN to express interoperability issues in enterprise processes. We propose to extend the Meta-Object Facility meta-model and the XML Schema Definition of BPMN as well as the notation in order to fill this gap. The extension, named performanceMeasurement, is defined using the BPMN Extension Mechanism. This new element will allow to represent performance measurement in the case of interoperability problems as well as interoperability concerns which have been solved. We illustrate the use of this extension with an example from a real industrial case.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.