Manières d’enseigner et manières d’apprendre : une étude des phénomènes de sensibilité au contrat didactique chez des étudiants de Licence 3. Une contribution à la pédagogie universitaire dans les Sciences Humaines et Sociales.

par Anna Barry

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Bernard Sarrazy.

Le président du jury était Marie-Pierre Chopin.

Le jury était composé de Richard Étienne.

Les rapporteurs étaient Geneviève Lameul, Laurent Lescouarch.


  • Résumé

    La question de la réussite des étudiants agite la noosphère. A l’heure où l’on préconise une transformation des pratiques pédagogiques dans un souci de promotion de la réussite, cette thèse propose d’interroger le concept de « cours magistral » dont les modalités – bien plus hétérogènes que ce que laisse croire la littérature actuelle – ne sont pas sans effet sur les manières d’étudier et de composer des étudiants. La question centrale de ce travail peut s’énoncer simplement : comment expliquer que certains étudiants travaillent mais ne réussissent pas ? Au-delà de l’effet des Arrière-plans scolaires et familiaux, cette thèse examine une entrée tout à fait nouvelle à l’université et pourtant centrale : les styles d'enseignement. La thèse met en évidence les effets des styles d'enseignement sur les manières de prendre des notes des étudiants et leurs manières de rédiger des copies d’examen (les différences observées sont analysées en termes de sensibilité au contrat didactique). Cette mise en regard des styles d'enseignement, des styles de prise de notes et des styles de copie permet de montrer quelques déterminants de cette question complexe qu’est la réussite à l’université.

  • Titre traduit

    Teaching practices and student practices : a study of the “responsiveness to the didactic contract” amongst Bachelor students. A contribution to University Pedagogy in the Social Sciences and Humanities.


  • Résumé

    The core of every discussion is student success. In a time when a transformation of teaching practices is encouraged in order to promote student success, where lectures are regarded as traditional, this thesis underlines the large heterogeneity of lectures and shows their effects on students’ practices in terms of note-taking and examination papers-writing. The key question of this study is formulated as follows: how can it be that some students work hard but still fail? Beyond school background and beyond family background, this thesis favors a new entry point: the teaching styles. This study highlights the effects of various teaching styles on different student methods of taking notes and writing examination papers (these different methods are considered as varying degrees of “responsiveness to the didactic contract”). By showing the correlations between teaching styles, note-taking styles and paper-writing styles, this study goes on to define the deciding factors of the complex issue of student success.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.