Quand questionner influence : processus sous-jacents et explications théoriques de l'effet question-comportement

par Emilie Gonzalez

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de François Ric.

Le président du jury était Annique Smeding.

Le jury était composé de Alexandre Pascual.

Les rapporteurs étaient Odile Hirschauer-Rohmer, Olivier Corneille.


  • Résumé

    Questionner une personne sur un comportement rend ce dernier plus susceptible d’être réalisé. Trois types d’explications pour cet effet question-comportement ont été étudiées au cours de neuf expériences : une explication normative, une explication attitudinale et une explication motivationnelle. Une première série de quatre études a testé l’explication normative. Seule une étude a présenté des résultats laissant penser que questionner l’individu sur un comportement normatif le conduit à réaliser ce comportement afin de ne pas ressentir de dissonance cognitive. Trois autres expériences ont montré que le comportement cible est plus accessible chez l’individu questionné et que cette accessibilité médie la relation entre les questions et le comportement. De plus, l’attitude associée est déterminante dans l’adoption du comportement. Enfin, les deux dernières études expérimentales ont testé l’explication motivationnelle sans parvenir à collecter des résultats nets en sa faveur. Selon cette dernière explication, répondre à des questions sur un comportement active le but de réaliser ce comportement, ce qui engendre d’autres processus cognitifs (i.e., motivation implicite, accessibilité des informations liées au but). Les résultats sont synthétisés à l’aide de méta-analyses et discutés afin de mieux comprendre le fonctionnement de ce phénomène.

  • Titre traduit

    When questions have an influence : underlying processes and theoretical explanations of the question-behavior effect


  • Résumé

    Questioning people toward a behavior makes this behavior more likely to be performed. Three possible explanations of this question-behavior effect have been investigated in nine experiments: a normative, an attitudinal and a motivational explanation. Four studies tested the normative explanation. Only one of them shows results attesting that people perform the target behavior after questions to avoid cognitive dissonance. Three more experiments brought results supporting the implication of an accessibility (mediator) process in the question-behavior effect. Moreover, the attitude was decisive in the occurrence of the effect. The motivational explanation has been tested with two experiments who did not provide the expected results. The assumption was that questioning activates the goal of performing the behavior with goal pursuit consequences (i.e., implicit motivation and accessibility of the goal-related information). Results have been summarized with meta-analysis and discussed with the aim of improving the understanding of the question-behavior effect.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.