Évaluer et améliorer l'efficacité des psychothérapies : adaptation française d'un système de suivi des résultats thérapeutiques et étude des processus participant au changement

par Christophe Cazauvieilh

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Bruno Quintard et de Kamel Gana.

Soutenue le 03-12-2018

à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Bordeaux population Health (laboratoire) .

Le président du jury était Cyril Tarquinio.

Le jury était composé de Bruno Quintard, Kamel Gana, Cyril Tarquinio, Jean-Louis Monestès.

Les rapporteurs étaient Cyril Tarquinio, Jean-Louis Monestès.


  • Résumé

    La pratique et l'encadrement des psychothérapies sont des enjeux majeurs actuels des politiques de santé publique. Même si la psychothérapie est en général une entreprise efficace, les taux d'abandons, de détérioration et les mauvais résultats associés au suivi d'une psychothérapie sont loin d'être insignifiants et les cliniciens constituent une part importante de la variance d'efficacité des soins, tout en méconnaissant leurs résultats. Le Routine Outcome Monitoring (ROM) est une méthodologie assez récente développée pour répondre à ces enjeux, validée empiriquement, et peu utilisée dans les contextes de soins francophone. Les effets du feedback instrumental sont en outre mal expliqués. Dans l’étude numéro 1, nous avons réalisé la validation transculturelle des échelles ORS et SRS du système PCOMS (Miller et al., 2005). Ces échelles françaises possèdent des qualités psychométriques comparables aux versions américaines. Des données prénormatives françaises, et des indices de seuils et de changement fiable sont également documentés. Dans une seconde étude pilote, nous avons réalisé une analyse multiniveau quant à l’association entre les capacités des psychothérapeutes à percevoir des signaux non verbaux et l’efficacité due au traitement sur un échantillon de 11 psychothérapeutes anglo-saxons délivrant une psychothérapie à 386 patients, en étant engagés dans une pratique ROM. La détection des signaux présents dans la voix (avec randomized splicing) est associée à de meilleurs résultats et constitue un tout premier élément dans le sens du modèle supplétif du feedback instrumental en psychothérapie, pour lequel de nouvelles recherches sont nécessaires.

  • Titre traduit

    Assessing and enhancing psychotherapy effectiveness : French transcultural adaptation of a psychotherapeutic outcome monitoring system and study of change processes


  • Résumé

    The practice and management of psychotherapy is a current stake in health policies. Even if psychotherapy is generally deemed efficient and that outcomes compare or exceed best medical practices, drop-out, deterioration rates and poor results associated to care are far to be insignificant, and clinicians represent a major part in the variance of therapy outcomes; without having access to their results or getting simple means to access these data. Clinicians efficacy decline during the career without benefiting from reliable method to help in the growth of the efficiency. Routine Outcome Monitoring (ROM) is a quite recent methodology based on patient feedback regarding the outcomes and the therapeutic alliance, which are predictors of the most efficient therapies. This methodology is evidence-based but not much used in French settings of care. ROM seems to be associated to better outcomes for patients who initially did not benefit from their treatments, with moderate gains, especially noticed in outpatient settings. Therapists do not seem to learn from feedback exposure and theoretical models of ROM posit that therapist’s related characteristics modulate the outcomes (gender, self-efficacy, feedback propensity); therapists vary in feedback benefits. Feedback could act as a corrective negative signal helping therapists to inform the treatment. Summarizing these results, we suggest that ROM feedback could interact with nonverbal naturalistic feedback signals for whom therapist would vary in detection abilities. Instrumental feedback could complete or maximize the potential to use these information in order to help the therapeutic process. In a first study we realized the French transcultural validation of the PCOMS scales (ORS and SRS, Miller et al., 2005). These French scales share many properties with the American version (factorial structure, validity, reliability). Pre-normative data, cut-off score and reliable change index are also documented.In a second pilot study, we explored the association between therapist abilities to detect non-verbal signals (macro and micro emotion, in the voice and in the body) and treatment outcomes with a sample of 11 English speaking therapists delivering psychotherapy to 386 patients, engaged in a ROM practice. A multilevel analysis revealed that the detection of voice signals (with a randomized spliced filtering) was associated to better outcomes in treatment. This data is a first element for an auxiliary model of instrumental feedback in psychotherapy (the lens model), for which new researches are needed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.