Les défauts d'attention dans la survenue de traumatismes non intentionnels

par Mélanie Nee

Thèse de doctorat en Epidémiologie

Sous la direction de Emmanuel Lagarde et de Cedric Galera.

Soutenue le 16-11-2018

à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Injury Epidemiology, Transport, Occupation – IETO (équipe de recherche) et de Bordeaux population Health (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Gabaude.

Le jury était composé de Emmanuel Lagarde, Cedric Galera, Catherine Gabaude, Bernard Laumon.

Les rapporteurs étaient Bernard Laumon.


  • Résumé

    L’attention est un prérequis à l’exécution de la majorité des tâches que nous réalisons au quotidien. Si notre niveau d’attention fluctue naturellement au cours de la journée, de nombreux facteurs peuvent également altérer notre niveau de vigilance (p. ex. alcool, médicaments) ou détourner notre attention (p. ex. téléphone, pensées) et, dès lors, nous exposer à un risque d’accident. En accidentologie routière, les défauts d’attention sont devenus un enjeu de préoccupation majeur, mais des questions demeurent en suspens. Et qu’en est-il des autres traumatismes non intentionnels ? L’objectif de ce travail de thèse était d’étudier le rôle des défauts d’attention dans la survenue de traumatismes non intentionnels. Il s’agissait d’explorer des questions épidémiologiques restées en suspens en accidentologie routière tout en élargissant la problématique à ces accidents moins connus que sont les accidents de la vie courante (AcVC). Pour ce faire, trois axes ont été explorés. Le premier a consisté à étudier le lien entre consommation de médicaments et risque d’accident de la route chez les piétons en s’appuyant sur l’appariement des données sur les remboursements de médicaments de l’Assurance Maladie avec celles sur les accidents de la circulation recueillies par les forces de l’ordre. Dans un second temps, nous nous sommes intéressés à la problématique des différents types de distraction au volant. Cette seconde partie a reposé sur les données d’une étude menée au CHU de Bordeaux. Enfin, un dernier axe a consisté à étudier le rôle des défauts d’attention dans la survenue des AcVC en s’appuyant sur les données d’une cohorte prospective et en ligne sur les AcVC. Dans cette dernière étude, les défauts d’attention ont été étudiés sous l’angle du mind-wandering en tant que trait mesuré par le biais d’un questionnaire ainsi que par l’implémentation de trois tests neuropsychologiques en ligne. Plusieurs classes de médicaments, dont les benzodiazépines, étaient associées à une augmentation du risque d’accident chez les piétons. Dans l’étude sur la distraction au volant, la distraction visuelle a été identifiée comme étant celle qui présentait le plus de risque. Enfin, si aucun lien n’a été trouvé entre les mesures aux tests neuropsychologiques et le risque d’accident de la vie courante, le mind-wandering trait a été associé à une augmentation du risque d’accident de type sports, loisirs et déplacements. Ce travail fournit un éclairage essentiel sur des questions restées jusqu’ici inexplorées. Au-delà des conducteurs et du risque routier, nos résultats indiquent que les défauts d’attention pourraient également présenter un risque pour les piétons ainsi que pour la survenue d’autres accidents du quotidien. Dans les années à venir, la part des défauts d’attention dans la survenue de traumatismes devrait encore croître du fait notamment de l’utilisation croissante des nouvelles technologies dans notre quotidien. Par conséquent, mieux comprendre le rôle de ces défauts d’attention dans la survenue de traumatismes non intentionnels est plus que jamais essentiel.

  • Titre traduit

    Failures of attention and unintentional injuries


  • Résumé

    Attention is a complex process that is required in almost all our daily activities. Beyond its natural fluctuation during the day, our level of attention is also influenced by a large range of factors that can diminish our level of alertness (e.g. medicines, alcohol use) or divert our attention (e.g. mobile phone, thoughts) thus exposing us to the occurrence of unintentional injuries. In road traffic safety, attention failures have been identified as a major cause of concern but questions remain unsolved. What about attentional failures in the occurrence of daily-life injuries ? The aim of this thesis was to explore the role of attention failures on the risk of unintentional injuries. The idea was to explore epidemiological issues that remained unresolved in road traffic injuries while extending the problematic to those lesser-known injuries that are Home and Leisure Injuries (HLIs). To that end, this thesis was divided in three parts. First, we investigated the association between medicine use and the risk of road traffic injuries among pedestrians. To do that, we used data on road traffic crashes collected by the French police forces matching with data on reimbursed medicine from the French Health insurance. In a second part, we were interested in several types of driving distractions on the risk of road traffic crashes using data from a sample of road users interviewed at the Bordeaux University Hospital. The third and final part was to study the role of attentional failures on the occurrence of HLIs and was based on data from a prospective and online cohort on HLIs. Attentional failures were studied from the perspective of mind-wandering as a trait measured through a questionnaire and also the implementation of three online neuropsychological tests. Several medicine classes, including benzodiazepines, were associated with an increased risk of being involved in a road traffic crash as a pedestrian. In the study on distracted driving, the higher risk was found for visual distraction. Finally, whereas neuropsychological test scores were not associated with a higher risk of HLI, mind-wandering trait was associated with a higher risk of sport, leisure and moving-related injuries. This work provides essential insights into issues that have remained unexplored to date. Beyond the drivers and road risk, our results indicate that attentional failures could also present a risk for pedestrians as well as for the occurrence of other everyday injuries. In years, to come, the share of attentional failures in the occurrence of injuries is expected to further increase, particularly due to the increasing use of new technologies in our daily live. Therefore, a better understanding of the role of these attentional failures in the occurrence of unintentional injuries is more than ever essential.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.