La typographie à l'ère postmoderne

par Alexandra Aïn

Thèse de doctorat en Arts (Histoire, Théorie, Pratique)

Sous la direction de Cécile Croce.

Le président du jury était Caroline Courbières.

Le jury était composé de Cécile Croce, Xavier Lambert, Bernard Lafargue, Emmanuël Souchier, Vivien Philizot.

Les rapporteurs étaient Caroline Courbières, Xavier Lambert.


  • Résumé

    Cette thèse interroge la typographie contemporaine au prisme du postmodernisme des années 1980 jusqu'au début des années 2000 afin de montrer que celle-ci va au-delà du simple outil de communication visuelle et de technique d'impression. Dans ce but, cette recherche revient sur l'histoire de la typographie pour en soulever les problématiques récurrentes (idéal de beauté, lisibilité, pluridisciplinarité) retravaillées et ré-étudiées par le postmodernisme. Outre les effets stylistique, le postmodernisme se pose en opposition et réaction au modernisme qu'il remet en cause en tant que modèle dominant. Les problématiques qui découlent de cette remise en question, interrogent la légitimité du designer ainsi que sa place dans la société, dans le processus de création. La typographie et son statut sont parties prenantes de ce débat qui permet de l'extraire du simple objet imprimé. Cette thèse interroge donc la possibilité de considérer la typographie comme objet esthétique et critique qui pense et se pense, à partir des discussions et travaux de cette période, ainsi qu'en s'appuyant tout particulièrement sur la recherche en design. Cette démarche permet également de mettre en perspective la recherche et les savoirs actuels autour de la typographie afin de faire émerger les paradoxes de cette dernière et d'aboutir à sa redéfinition.

  • Titre traduit

    Typography in postmodern era


  • Résumé

    This thesis is about contemporary typography in the light of postmodernism from the eighties to the early years of the new millenium in order to show that it goes beyond the mere tool of visual communication and printing technique. So the research relates the history of typography and raises the recurrent issues (ideal of beauty, lisiblility, multi-disciplinarity) worked out and studied by postmodernism. Beside the stylistic effects, postmodernism stands out by reaction to modernism which it questions as a prevailing pattern. The deriving problems raise the question of whether the designer is legitimate and what his/her position in society is, in the creative process. Typography and its status are part and parcel of this issue which helps take it from the mere printed object. Thus, this thesis raises the question of whether it is possible to consider typography as an aesthetic and critical object which thinks, from the talks and works of that period, by particularly drawing upon research in design. This process also helps put into perspective the analysis and current knowledge around typography in order to develop its paradoxes and lead to re-define its goal.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.