La diffusion de la préscolarisation en Inde du Sud : le cas du Tamil Nadu et de Pondichéry

par Emilie Ponceaud Goreau

Thèse de doctorat en Géographie humaine

Sous la direction de Yves Raibaud et de Loraine Kennedy.

Soutenue le 07-09-2018

à Bordeaux 3 , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Passages (Pessac, Gironde ; Pau ; Talence, Gironde) (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Darbon.

Le jury était composé de Yves Raibaud, Loraine Kennedy, Julie Delalande, Hélène Guetat-Bernard.

Les rapporteurs étaient Julie Delalande, Hélène Guetat-Bernard.


  • Résumé

    Dès 1975, les premières formes de préscolarisation sont présentes en Inde autour de deux fonctions principales : offrir un mode de garde gratuit pour tous, en zone rurale comme en zone urbaine, et lutter efficacement contre la malnutrition et le manque d’accès aux soins des jeunes enfants. Parallèlement à un important système de redistribution publique, ces centres apparaissent comme une des vitrines des actions sociales de l’Etat du Tamil Nadu et du territoire de Pondichéry. Depuis les années 2000, l’offre éducative est modifiée par l’émergence de nouvelles revendications par une partie de la société indienne ainsi que par l’implication dans le secteur d’acteurs privés, d’ONG ou de communautés religieuses. Les acteurs privés sont aujourd’hui incontournables et les familles sont nombreuses à solliciter leurs structures. Mes recherches montrent que la demande en faveur de la préscolarisation est conditionnée par les représentations et les nouvelles attentes des familles qui aspirent à appartenir aux classes moyennes. Cette thèse s’intéresse tout d’abord à la manière dont cette demande est prise en compte ou non par les institutions, quels sont les ressorts éventuels du changement et comment l’État négocie les relations entre public et privé et multiplie les partenariats, en s’engageant dans un processus de redéploiement de ses fonctions. Ensuite, le rôle des enseignantes est mis au premier plan pour comprendre les évolutions de la préscolarisation. La compréhension de leurs gestes pratiques montre de quelle manière elles développent des attitudes professionnelles qui mettent en valeur leur réflexivité, à la fois en tant que pourvoyeuses de care et enseignantes. L’analyse articule ainsi les échelles du territoire de la cour, de l’école, de l’Etat, du pays et des organisations internationales. Les intentions et les attentes des différents acteurs de la préscolarisation sont saisis par le biais d’observations et d’entretiens dans les structures et chez les familles, et à travers une double posture de chercheuse et d’enseignante.

  • Titre traduit

    Spatial spreading of Preschools in South India : The Case of Tamil Nadu and Pondicherry


  • Résumé

    The first types of preschool appeared in India as early as 1975 with two clear purposes: offering free day care for all both in rural and urban areas, and fighting against infant malnutrition and the lack of access to health care for young children. Together with an important system of public redistribution, these centers showcase the social measures implemented by the State of Tamil Nadu and the Territory of Pondicherry. Since 2000, educational opportunities have been modified by the emergence in Indian society of new demands and by the involvement of the private sector, NGOs and religious communities. The private sector is today a major actor and many families take advantage of their facilities. My research demonstrates that the demand in favour of preschool is conditioned by the representations and the new expectations of families who aspire to upward social mobility into the middle class. This thesis first describes how this demand is taken into account, or not, by institutions, then how these changes have taken place, and how the State negotiates relations between the public and private sectors and develops partnerships by committing itself to a reassessment of its tasks. Then the focus is put on the role of teachers in order to understand the evolution of preschool. The understanding of their everyday practice shows they have developed professional attitudes which highlight their reflexivity both as purveyors of care and as educators. The analysis articulates the different territorial levels of school ground, school, State, country and international organizations. The designs and expectations of the different actors of preschool are analysed through the prism of observations and interviews within the structures and within the households, acting both as a researcher and an educator.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.