Origine, mémoire et épiphanie du réel dans l'oeuvre narrative de François Bon

par Daniel Portugais

Thèse de doctorat en Langue, littérature et civilisation française

Sous la direction de Alain Tassel.

Soutenue le 21-12-2018

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) et de LIRCES (laboratoire) .

Le jury était composé de Béatrice Bloch, Frédéric Torterat, Véronique Magri-Mourgues.

Les rapporteurs étaient Béatrice Bloch, Frédéric Torterat.


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l’œuvre narrative de François Bon. Elle concerne donc les romans, récits, autobiographies et biographies qui ont été publiés par l’écrivain de 1982 à 2016. De ce fait, la question centrale d’une nouvelle approche de la lecture et de l’écriture liée au développement du numérique ne sera abordée que lorsqu’elle permettra d’éclairer le mode de fonctionnement des livres de l’auteur de Sortie d’usine. Ce travail s’intéresse ainsi à trois dimensions essentielles du contemporain que l’œuvre questionne de manière incessante et récurrente : l’origine, la mémoire et la problématique d’un réel qui est à la fois imposé comme évidence dans ses manifestations les plus flagrantes et escamoté comme rejeté lorsqu’il remet en question l’ordre et le déroulement du monde dans lequel nous nous trouvons immergé. Elle aborde ainsi un certain nombre de thèmes et réflexions sous-tendus par une littérature au présent : l’émergence du nouveau au sein d’un monde ancien, des signes contradictoires même que ce phénomène induit, l’importance fondamentale que l’époque pourrait revêtir du point de vue de l’histoire. Elle explore, en outre, le lien entre la machine économico-industrielle et un nouvel ordre du monde néo-libéral qui évacue, escamote et recycle à la fois passé et présent en même temps qu’il écrit une histoire dont nous pouvons être assurée qu’elle ne correspond en aucune manière à l’expression d’une vérité. Dans ce travail de recherche est exploré le plus souvent ce qui relève de formes nouvelles, dans la relation même que l’auteur entretient avec des domaines qui ne constituaient pas jusqu’à une époque récente des préoccupations éminemment littéraires : l’univers pop-rock, une phénoménologie de la mécanique et de l’automobile, la présence d’un monde postindustriel en lequel l’usine et l’ouvrier apparaissent comme autant d’emblèmes et symboles.

  • Titre traduit

    Origin, memory and epiphany of reality in the narrative work of François Bon


  • Résumé

    This thesis is devoted to the narrative work of François Bon. Therefore it concerns the novels, stories, autobiographies and biographies which were published by the writer from 1982 to 2016. So, the central question of a new way of reading and writing linked to the development of digital technology will only be addressed when it will shed light on the way books by the author of Sortie d’usine work. This thesis is thus focused on three essential dimensions of the contemporary that François Bon’s work constantly and recurrently questions: the origin, the memory and the problematic of a reality that is both imposed as evidence in its most obvious manifestations and retracted as rejected when it calls into question the order and the unfolding of the world in which we find ourselves immersed. It thus addresses a certain number of themes and reflections underlying a literature in the present: the emergence of the new within an ancient world, even contradictory signs that this phenomenon induces, the fundamental importance that the era could have from the point of view of history. It also explores the link between the economic-industrial machine and a new neo-liberal world order that evacuates, escapes and recycles both past and present while at the same time writing a story that we can be sure it does not in any way correspond to the expression of a truth. In this research work, new patterns are most often explored in the very relationship that the author maintains with fields that until recently did not constitute eminently literary concerns: the pop-rock universe, a phenomenology of mechanics and the automobile, the presence of a post-industrial world in which the factories and the workers appear as so many emblems and symbols.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 13-12-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.