La traduction des métaphores et des comparaisons dans les trois versions françaises de To Kill a Mockingbird de Harper Lee

par Danielle Sullivan

Thèse de doctorat en Littérature anglaise

Sous la direction de Christian Gutleben.

Soutenue le 17-12-2018

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) , Laboratoire interdisciplinaire Récits Cultures et Sociétés. EA 3159 (Nice ; 2012-....) (laboratoire) et de Laboratoire Interdisciplinaire Récits, Cultures et Sociétés (laboratoire) .

Le jury était composé de Sophie Mantrant, Pascale Sardin, Jean-Marie Merle.

Les rapporteurs étaient Sophie Mantrant, Pascale Sardin.


  • Résumé

    Cette thèse analyse la manière dont les métaphores et les comparaisons de Harper Lee ont été traduites dans les trois versions françaises de To Kill a Mockingbird, un des romans les plus célèbres de la littérature américaine. Comme point de départ, nous examinons les théories existantes sur la traductologie et les figures de style, ce qui nous aide à comprendre la fonction de la métaphore et de la comparaison au sein d’un texte littéraire. Par la suite, nous étudions les métaphores et comparaisons qui n’ont pas pu être traduites aisément, souvent à cause de leur charge culturel. Paradoxalement, les connotations et les références culturelles jouent un rôle important dans l’œuvre de Lee, et elles sont indispensables pour la reconstruction de son univers à l’étranger. Afin de traduire l’intraduisible, le traducteur doit recourir à des stratégies complexes et variées, parfois faisant preuve d’une grande créativité. Un chapitre entier est donc consacré aux traductions inventives où le traducteur se transforme en écrivain. En effet, on se pose des questions sur le rôle du traducteur : doit-il rester passif ou est-il libre de façonner le texte cible comme il le souhaite ? Le dernier chapitre se focalise sur les similitudes entre le français et l’anglais, grâce auxquelles un passage fluide d’une langue à l’autre est souvent possible. Dans chaque version, nous observons des tendances méthodologiques et stylistiques, qui varient selon l’époque et/ou les préférences de chaque traducteur. Étant donné que la traduction parfaite n’existe pas, nous concluons que chaque nouvelle version contribue à sa manière à l’expérience du lecteur dans la langue cible.

  • Titre traduit

    The translation of metaphors and similes in the three French versions of Harper Lee’s To Kill a Mockingbird


  • Résumé

    This thesis analyses the way in which Harper Lee’s metaphors and similes have been translated in the three French versions of To Kill a Mockingbird, one of the most famous novels in American literature. As a starting point, we examine the existing theories regarding Translation Studies and stylistic devices, which helps us to understand the purpose of metaphors and similes within a literary text. We then study those metaphors and similes that could not be translated with ease, mainly owing to their cultural significance. Paradoxically, cultural connotations and references play a significant role in Lee’s work, and they are indispensable in reconstructing her universe abroad. In order to translate the untranslatable, the translator has to resort to complex and diverse strategies, sometimes demonstrating a high level of creativity. An entire chapter is therefore devoted to inventive translations where the translator becomes a writer in his or her own right. Indeed we ask ourselves several questions about the role of a translator : should he remain passive or is he free to shape the target text as he desires? The final chapter focuses on the similarities between French and English, thanks to which a swift passage between the two languages is often possible. In each version, we notice methodological and stylistic trends that vary according to the publication date and/or the preferences of each translator. Given that there is no such thing as a perfect translation, we come to the conclusion that every new version contributes in its own way to the reader’s experience in the target language.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.