Croyances, usages discursifs et éthiques en communications sur la vaccination contre les papillomavirus humains : Hésitation, défiance, confiance, prudence, utilité… décidément une lutte toute en contrepoints

par Cyril Drouot

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communicatio,

Sous la direction de Vincent Meyer.

Soutenue le 23-11-2018

à l'Université Côte d'Azur (ComUE) , dans le cadre de École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (1965-2019) (établissement de préparation) et de TRANSITIONS NUMÉRIQUE MÉDIAS SAVOIR TERRITOIRES (laboratoire) .


  • Résumé

    Une des particularités du dispositif de prévention sanitaire est d’incarner une biopolitique au pouvoir faible, au sens où elle doit le plus souvent convaincre, plutôt que contraindre, des individus sains, de se protéger contre un risque potentiel. La vaccination est non seulement le dispositif de prévention sanitaire le plus ancien, mais également celui qui a suscité le plus de controverses. L’enjeu de cette thèse a été de positionner le rôle de la communication au sein de ce dispositif. Plus précisément, notre objectif a été de sérier et caractériser les modalités d’usage discursif qui mettent en croyance le plus grand nombre des récepteurs et favorisent des attitudes de défiance, de confiance ou encore d’hésitation vaccinale au sein des dispositifs médiatiques. Pour ce faire, nous nous appuyons sur une étude de corpus de 386 communications relatives à la vaccination et articulons des savoirs en provenance des champs d’études sur « les médias, la communication et la culture », « le risque » et « la science et ses techniques ». Afin d’optimiser les modalités d’usage discursif les plus en rapport avec la dimension éthique et esthétique des discours sur les vaccins, nous avons amorcé une phase d’expérimentation des variables d’interactions pour les deux modalités discursives en question, ainsi que pour chaque type d’acteurs s’exprimant publiquement sur le sujet. En nous adossant à une enquête par questionnaire et à la méthode des scénarios en ligne, nous testerons la capacité de chaque discours d’acteur à créer du consensus, auprès de la cohorte en santé publique « i-Share », à ce jour, composée de plus de 19 227 étudiants.À titre d’exemple, nous avons choisi de limiter notre étude au vaccin luttant contre les papillomavirus humains (HPV), dont le déploiement, controversé, a pour objectif de prévenir le cancer du col de l’utérus. En effet, depuis sa mise sur le marché européen en 2006, les polémiques sur le coût de ce vaccin, ses effets secondaires et son efficacité n’ont eu de cesse de s’intensifier, allant jusqu’à produire un climat social de méfiance à l’égard des acteurs du dispositif de prévention sanitaire par vaccination. En termes de résultats, nous verrons qu’agir sur les communications de la contre démocratie sanitaire sur l’Internet est une des pistes privilégiées pour optimiser les communications médiatiques sur les vaccins. Dans cette dynamique, et à partir d’une analyse des valeurs qui fondent la mobilisation des modalités discursives les plus représentatives de chaque type d’acteur, selon notre étude de corpus, nous avons mis au jour celles aptes à créer de la reliance entre les différentes croyances vaccinales en action dans l’arène du débat médiatique. Ainsi, nous avons développé à l’attention des acteurs médiatiques online, un tableau d’analyse des variables discursives qui structurent la rhétorique esthétique du discours sur la vaccination, selon les éthiques du Care et de la Justice dans la discussion autour du vaccin anti-HPV. Ces éthiques nous semblent propices à un climat social moins anxiogène et plus reconnaissant de la diversité des opinions sur le sujet, et, dès lors, plus favorables à une réception positive et partagée des informations relatives au vaccin anti-HPV. À la suite, est fourni le protocole d’une étude expérimentale adaptable à l’ensemble des communications du risque, pour permettre la poursuite de ce travail, en ouvrant le mode opératoire de ce processus sociocommunicationnel de captation, de caractérisation, d’analyse, puis d’expérimentation des modalités discursives spécifiques aux vaccins, à d’autres champs d’intervention et/ou d’investigation.

  • Titre traduit

    Believes, discursive and ethical usages in communication about human papillomavirus vaccine : Hesitation, distrust, trust, prudence, utility... decidedly a fight all in counterpoints


  • Résumé

    One specificity of the preventive health-care system is to embody a weak-power biopolitics which should convince rather than oblige healthy individuals to protect themselves and their children against potential risks. Vaccination is one of the oldest and most controversial health prevention measure. Our aim was to study the role of communication in this field. More specifically, we have characterized the modalities of discursive usage which induce belief in most receptors and promote distrust, trust or hesitation within media diapositives. To this aim, we have analyzed a corpus of 386 communications related to vaccination using a multidisciplinary approach at the frontier of different field studies: media, communication and culture, risk, and science and technology. To optimize the modalities of the discursive usage in the ethical and aesthetic dimensions of communication, we have analyzed the discursive modalities of different actors who have communicated publicly on the vaccines. We have build a questionnaire which will soon be proposed to the 20.000 young adults of the i-share cohort, a large epidemiological study targeting students in French universities. Volunteers will be invited to participate to an online scenario experimental study to assess the capability of different stakeholders’ discourse to build consensus. We have focused our study on the HPV vaccines which protects against cervix cancer. Since its commercialization in 2006 in Europe, controversies about the cost, possible side effects and efficacy of these vaccines have increased, resulting in general distrust towards actors of the preventive health-care system. We have found that acting on the communications of the health counter-democracy on the Internet could be one efficient method to optimize media communications about vaccines. Based on our analysis of the values underlying the mobilization of the most representative discursive modalities of the actors in our corpus, we have highlighted those that appear to be the more efficient at promoting trust between different vaccine beliefs. We have produced a table describing the discursive variables underlying the aesthetic rhetoric of the discourse on vaccination according to the ethics of Care and Justice. We believe that these ethics could reduce anxiety and promote recognition of opinion diversity on this subject, and therefore act towards a more favorable and shared information reception on the HPV vaccine. Finally, we have described what could be a general method for experimental studies in the field of media, information and communication when risk is at stake. Such a method could provide media emitters with an operating mode to capture, characterize, analyze, and experiment discursive modalities in their field of intervention or investigation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d'Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.