Il territorio dell'esistenza : Francesco Biamonti (1928-2001)

par Matteo Grassano

Thèse de doctorat en Langue, littérature et civilisation italiennes

Sous la direction de Antonello Perli et de Carla Riccardi.

Soutenue le 29-01-2018

à Côte d'Azur en cotutelle avec l'Università degli studi (Pavie, Italie) , dans le cadre de École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) , Laboratoire interdisciplinaire Récits Cultures et Sociétés. EA 3159 (Nice ; 2012-....) (laboratoire) et de Laboratoire Interdisciplinaire Récits- Cultures et Sociétés / LIRCES (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Le territoire de l'existence : Francesco Biamonti (1928-2001)


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l’étude de l’œuvre et de la poétique de Francesco Biamonti (1928-2001). Elle propose un parcours critique qui montre les liens entre l’écriture de l’auteur, aussi bien dans ses thématiques que dans ses choix stylistiques, et l’expérience culturelle qui la sous-tend. Les romans biamontiens apparaissent comme une tentative d’exprimer sous forme artistique une vision personnelle du monde et de l’homme, que l’écrivain italien élabora en autodidacte pendant sa vie. Il s’agit d’une vision qui ne peut ne pas tenir compte de la réflexion sur le territoire du Ponant ligurien, représenté par Biamonti dans ses transformations du XXe siècle et dans son actualité. Ainsi, la juxtaposition des termes territoire et existence dans le titre suggère une première clef de lecture de cette étude.Cette thèse s’articule en trois grandes parties. Dans la première partie, l’étude de l’espace romanesque favorise l’analyse de la vision biamontienne de l’histoire méditerranéenne et européenne, et montre les mécanismes de transfiguration et les processus mythopoïétiques caractérisant la représentation du Ponant ligurien et de l’« ailleurs » français dans les romans. La deuxième partie porte sur l’analyse des personnages et propose une interprétation de la conception biamontienne de la réalité humaine sur la base des théories existentialistes et phénoménologiques. Enfin, la dernière partie explore l’idée de création artistique et souligne certaines caractéristiques de la prose biamontienne et de son lyrisme dans une perspective aussi bien textuelle que théorique.

  • Titre traduit

    The territory of the existence : Francesco Biamonti (1928-2001)


  • Résumé

    The PhD Thesis is devoted to the study of the work and the poetics of Francesco Biamonti (1928-2001). It proposes a critical analysis showing the connections between the writing of the author, in both its themes and its stylistic choices, and its underlying cultural influences. Biamonti’s novels appear as an attempt to express his personal vision of the world and the human condition, which the Italian writer developed as autodidact all along his life. Framing this vision cannot ignore the considerations of the author about the Ligurian west territory, represented through its twentieth century transformations and its contemporary topics. Thus, the juxtaposition of the words territory and existence in the title suggests the first key to read this work by.The PhD Thesis is articulated in three main parts. The first part, through the study of the narrative space, analyses Biamonti’s reflections on the Mediterranean and European history; moreover, it contains the literary mechanisms and the mythopoietic processes characterizing the representation of the Ligurian territory and the French “Elsewhere” in the novels of the author. The second part is concerned with the study of the characters and, in light of a series of philosophical readings, it examines Biamonti’s conception of the human reality and existence. The third and final part explores the idea of artistic creation and highlights specific characteristics



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?