Les écritures algériennes a l'orée du nouveau millenaire : textes et contextes, réécritures et mutations

par Fettouma Benammar

Thèse de doctorat en Litterature comparée

Sous la direction de Bernard Urbani.

Le président du jury était Faouzia Bendjelid.

Le jury était composé de Bernard Urbani, Faouzia Bendjelid, Sonia Zlitni-Fitouri, Michel Bertrand.

Les rapporteurs étaient Sonia Zlitni-Fitouri, Michel Bertrand.


  • Résumé

    Héritant à la fois de la tradition scripturale des pères, de la rupture provoquée par la littérature conjoncturelle des années 90, de son urgence et de son obsolescence ainsi que de l'avènement du nouveau millénaire, les écritures algériennes dévoilées par les auteurs de notre corpus sont marquées par le souci de l'enfantement de l'Homme Nouveau. En effet, bien qu'inscrite dans son épistème, cette littérature tend à se renouveler et à affirmer sa singularité. Si pour Abdellatif Laâbi, toute sa génération d'écrivains « descend du manteau de Nedjma », les auteurs émergents peuvent légitimement prolonger l'hommage en se déclarant encore aujourd'hui bercés par les mélopées du Poète, engagés sur les chemins de la vérité sans travestissements par La colline oubliée, nourris à la mamelle de La Répudiation, alertés des hautes trahisons par Le Muezzin, éveillés au cri de Fis de la haine, reconnaissant l'élargissement de leur horizon à la dimension poétique de Qui se souvient de la mer. Et enfin légitimés dans le territoire des langues, parce qu'assiégés, à leur tour, par la voix d'Assia Djebar et la polyphonie de Ces Voix qui m’assiègent. Néanmoins, en réponse à la question « où va la littérature ? », nous abordons son devenir en délivrant une « feuille de température », à travers les lignes de fuite qu'elle semble emprunter. Le paradoxe du « devenir » réside dans son oscillation entre passé et futur qui permet d'échapper aux carcans du présent. C'est sur le mythe de l'Andalus que s'arcboute le changement. Chevaucher la ligne de fuite, c'est à la fois voguer vers des « devenirs » possibles et convoquer des assises sûres. L'Andalousie Heureuse est la caution irréfutable de la faisabilité et l'illustration de ce qui est survenu une fois peut se renouveler dès lors qu'on lui fabrique les conditions de son émergence. Le « texte- médecin » gère le trauma et convie l'individu vers la résilience et de nouvelles expériences du bonheur. L'Homme Nouveau est à réinventer. Telle est l'ambition que les textes du corpus nous aident à percevoir, en devinant parfois les tracés et les contours.

  • Titre traduit

    The Algerian writings of the new millennium : Texts & contexts, rewritings & permutations


  • Résumé

    Inheriting simultaneously from the scriptural tradition of the fathers, from the rupture provoked by the contemporary literature of the 1990s, from its urgency and its obsolescence as well as the advent of the new millennium, the Algerian writings unveiled by the authors of this corpus are marked by concern about the birth of the New Man. Indeed, although inscribed in its episteme, this literature tends to renew itself and to affirm its singularity. If, for Abdellatif Laâbi, all his generation of writers « descend from the mantle of Nedjma », emerging authors can legitimately extend the tribute by declaring themselves, still today, lulled by the chants of the Poet, breast-fed by La Repudiation, warned of high treacheries by Le Muezzin, awakened to the cry of Fis de la haine, acknowledging the widening of their horizons to the poetic dimension of Qui se souvient de la mer. And finally legitimized in the territory of languages, due to being besieged, in turn, by the voice of Assia Djebar and the polyphony of Ces Voix qui m’assiègent. Nevertheless, in answer to the question « Whither literature? » we approach its future by delivering a « temperature chart » by means of the trajectories it seems to take. The paradox of « becoming » lies in its oscillation between past and future, which makes it possible to escape the shackles of the present. It is on the myth that change is strengthened. Straddling the trajectory is both sailing towards possible « futures » and summoning safe bases. Happy Andalusia is the irrefutable guarantee of the feasibility and the illustration of this one-time occurrence can be renewed, as soon as conditions of its emergence are reproduced, by the writing of a « healing text » to manage the trauma and escort the individual towards resilience as well as new experiences of happiness. The New Man is to be reinvented. This is the ambition that the texts of the corpus have helped us to distinguish, whilst sometimes puzzling over its tracks and the contours.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 19-04-2022


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.