L’énergie géothermique : Représentation, contextes et enseignements aux Antilles et dans la zone Caraïbe

par Claire Anjou

Thèse de doctorat en Sciences de l'education

Sous la direction de Antoine Delcroix et de Thomas Forissier.

Le président du jury était Denise Orange Ravachol.

Le jury était composé de Antoine Delcroix, Thomas Forissier, Denise Orange Ravachol, Frédéric Fournier, Nathalie Panissal, Yves Mazabraud.

Les rapporteurs étaient Frédéric Fournier.


  • Résumé

    L’énergie géothermique possède un fort potentiel aux Antilles et le développement de son exploitation gagnerait à être accompagné d’une sensibilisation des populations locales, à laquelle un effort en termes de formation et d’éducation pourrait participer. Cette thèse de didactique des sciences s’inscrit dans le cadre des études portant sur les conceptions scientifiques et sur les contextualisations didactiques. Elle fait partie du projet GEOTREF, dont l’objectif est de développer les connaissances et techniques sur la géothermie aux Antilles. La première partie de la thèse décrit les conceptions d’un échantillon représentatif d’élèves à propos de la géothermie, sur trois territoires (Guadeloupe, Martinique et Dominique). Elle révèle que les conceptions sont très différentes en fonction de l’île sur laquelle elles ont été recueillies, et qu’elles sont principalement liées aux contextes géothermiques. La deuxième partie présente un dispositif de formation, basé sur les effets de contextes. Une expérimentation met en collaboration des étudiants du Québec et de Guadeloupe. Les résultats confirment la possibilité de créer des enseignements basés sur les effets de contextes, et permettent de préciser leurs modalités d’émergences et leurs caractéristiques. L’étude montre que la confrontation des étudiants à plusieurs contextes géothermiques permet l’acquisition de conceptions expertes sur le sujet, et que les effets de contextes peuvent servir d’outil à l’acquisition des connaissances. Nous préconisons de construire les enseignements relatifs à la géothermie à partir des conceptions préalables des apprenants, tout en s’appuyant sur le contexte géothermique local.

  • Titre traduit

    Geothermal energy : Representations, teachings, and contexts in the West Indies and in the Caribbean area


  • Résumé

    Geothermal energy has great potential in the West Indies. The exploitation of such resources requires a deep awareness of the local populations, to which an effort in terms of training and education could participate. This science education thesis takes part in the studies related to scientific conceptions and didactic contextualization. It is also part of the GEOTREF project, which aims to develop knowledge and techniques on geothermal energy in the West Indies. The first part of the thesis describes conceptions of students in three territories (Guadeloupe, Martinique and Dominica). It reveals that the conceptions in these three islands are very different, and that they are mainly related to geothermal contexts. The second part presents a pedagogical experiment based on context effects. This experiment brings together students from Quebec and from Guadeloupe. The results confirm the possibility of a teaching based on the effects of contexts, and also make it possible to specify the emergence modalities and the characteristics of these phenomena. The study shows that the confrontation of students’ conceptions, with different geothermal contexts, help with the acquisition of expert conceptions on the subject. Context effects can be used as a tool for the acquisition of knowledge. Finally, geothermal education can be built by taking into account the learners' prior conceptions, while relying on the local geothermal context.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?