Protéostase cellulaire et tumeurs solides

par Chloé Sauzay

Thèse de doctorat en Biologie-Santé. Physiopathologie humaine - Approches pharmacologiques des cancers

Sous la direction de Antoine Galmiche.

Soutenue le 09-04-2018

à Amiens , dans le cadre de École doctorale Sciences, technologie et santé (Amiens) .

Le président du jury était Bruno Chauffert.

Le jury était composé de Antoine Galmiche, Eric Chevet, Michaël Perrais, Olivier Pluquet.

Les rapporteurs étaient Eric Chevet, Michaël Perrais.


  • Résumé

    La protéostase cellulaire représente l'ensemble des mécanismes régulant la production, le repliement, le transport et la dégradation des protéines dans la cellule afin de maintenir son homéostasie. La protéostase cellulaire est fréquemment altérée dans les cellules tumorales, pouvant induire une accumulation de protéines mal repliées. En réponse à cette accumulation, la cellule met en place une réponse physiologique adaptative appelée "Unfolded Protein Response" (UPR). Dans la 1ère partie de l'étude nous avons montré que le sorafénib, i.e. le traitement de référence du carcinome hépatocellulaire (CHC) avancé, altérait la protéostase tumorale et inhibait l'initiation de la traduction des protéines. Nous avons cherché des outils permettant de mesurer l'altération de la protéostase tumorale chez les patients en s'intéressant à la régulation des marqueurs tumoraux sériques par la protéostase cellulaire. Dans la deuxième partie de l'étude, nous avons exploré un potentiel rôle de l'UPR dans la tumorigénèse des carcinomes à cellules rénales (RCC) post-transplantation. L'incidence des RCC est largement augmentée chez les patients transplantés en comparaison à la population générale. Bien que la carcinogénèse du RCC soit multifactorielle, la prise chronique de traitements immunosuppresseurs tels que la ciclosporine (CsA) semble impliquée dans ce processus. Nous avons montré in vitro que la CsA pouvait altérer la protéostase tumorale et induire l'UPR. Cette induction semble liée à l'agressivité des RCC dans ce contexte

  • Titre traduit

    Cellular Proteostasis and Solid Tumors


  • Résumé

    Cellular proteostasis is the process regulating the production, folding, trafficking and degradation of proteins within the cell in order to maintain its homeostasis. Cellular proteostasis is frequently altered in tumor cells, leading to an accumulation of unfolded proteins. In response to this accumulation, the cell activates an adaptive physiological response called "Unfolded Protein Response" (UPR). In the first part of the study we showed that sorafenib, i.e. the standard of care for advanced hepatocellular carcinoma (HCC), altered tumor proteostasis and inhibited the initiation of protein translation. We looked for tools to measure the alteration of tumor proteostasis in patients by focusing on the regulation of serum tumor markers by cellular proteostasis. In the second part of the study, we explored a potential role of UPR in tumorigenesis of post-transplant renal cell carcinoma (RCC). The incidence of RCC is greatly increased in transplant patients compared to the general population. Although carcinogenesis of RCC is multifactorial, chronic intake of immunosuppressive drugs such as ciclosporin (CsA) appears to be involved in this process. We showed in vitro that CsA alters tumor proteostasis and induce UPR. This induction seemed linked to the aggressiveness of the RCC in this context


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.