Les décisions de limitations et d'arrêts des thérapeutiques à l'épreuve de la temporalité des urgences : enjeux éthiques

par Marion Douplat

Thèse de doctorat en Pathologie humaine. Ethique

Sous la direction de Pierre Le Coz.

Le président du jury était Pierre Michelet.

Le jury était composé de Pierre Michelet, Karim Tazarourte, Anne-Marie Schott Pethelaz, Vincent Piriou.

Les rapporteurs étaient Karim Tazarourte, Anne-Marie Schott Pethelaz.


  • Résumé

    Les décisions de limitations et d’arrêts des thérapeutiques aux urgences sont fréquentes dans les services d’urgence où la mort fait partie du quotidien. La prise de ces décisions entraine des dilemmes éthiques pour les équipes soignantes et les familles des patients dans le contexte de la temporalité propre aux services d’urgence et des évolutions législatives encadrées par les dernières lois relatives aux droits du malade en fin de vie. Les soignants doivent s’attacher à conduire une réflexion respectant les principes éthiques que sont l’autonomie, la bienfaisance, la non malfaisance et l’équité dans les soins. Il apparait donc un antagonisme entre l’urgence et la complexité d’élaborer les décisions de limitations et d’arrêts des thérapeutiques. Il y a peu de données actuelles dans la littérature sur les décisions de limitations et d’arrêts des thérapeutiques aux urgences et en particulier sur leurs modalités et leur implication pour les soignants et soignés. L’absence de données nous a conduits à nous interroger d’une part sur le positionnement des médecins lors de la prise de décisions de limitations ou d’arrêts des thérapeutiques dans le contexte des services d’urgence et d’autre part sur le vécu des familles ou accompagnants au cours de ces décisions. Notre recherche s’articule autour de trois axes : le premier axe évaluera la perception du processus décisionnel par les médecins urgentistes. Le deuxième axe s’intéressera au vécu des familles dans les décisions de limitations ou d’arrêts des thérapeutiques et enfin le dernier axe étudiera l’implication du médecin généraliste dans les décisions de limitations et arrêts des thérapeutiques aux urgences.

  • Titre traduit

    Decisions of withholding and withdrawing life-sustaining treatments with regard to the timing of the emergency departments : ethical dilemmas


  • Résumé

    Decisions of withholding or withdrawing life-sustaining treatments are frequent in emergency departments where death is an everyday reality. These decisions lead to ethical dilemmas for physicians, nurses, and relatives with regards to the timing of the emergency departments and the evolution of the French legislation in particular the law on the rights of the patients and the persons who are nearing the end of life. Moreover, the caregivers should have an ethical thinking-process in order to respect ethical principles such as autonomy, beneficence, non-malfeasance and justice. There seems to be a conflict between the emergency situation and the complexity of the decision-making process. There is only few data concerning the decisions of withholding or withdrawing life sustaining treatments especially about modality of these decisions and the implications for caregivers and relatives. Because of the lack of data, we decided to explore the physicians’ experience during the decision-making process in the emergency departments and the perception of the relatives after the decision of withholding or withdrawing life-sustaining treatment. Our study consists in three parts: a study which evaluates the physicians’ experience during the decision-making process; then, a study describing the relatives’ perception of the decisions of withholding or withdrawing life-sustaining treatments and finally a study about the involvement of general practitioners in the decision-making process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.