Rôle de la mPGES-1 dans le développement de l'inflammation chronique de bas seuil et de l'obésité

par Clément Pierre

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Jean-Denis Troadec.

Soutenue le 05-10-2018

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de la Vie et de la Santé (Marseille) , en partenariat avec Laboratoire de Neurosciences Cognitives (Marseille) (laboratoire) et de Société BIOMEOSTASIS (laboratoire) .

Le président du jury était Anne Kastner.

Le jury était composé de Patrick Pierre Michel, Jean-François Landrier, Bruno Bariohay.

Les rapporteurs étaient Cédric Moro, Jean-Luc Olivier.


  • Résumé

    L’obésité est une maladie caractérisée par un apport excessif de nutriments et une dérégulation de la balance énergétique, qui sur le long terme, conduisent à des risques importants pour la santé. Cette maladie est associée à une inflammation chronique de bas seuil, au niveau d’organes périphériques et de structures centrales, mais l’inflammation du tissu adipeux semble jouer un rôle prépondérant dans le développement de cette pathologie. La prostaglandine E2 (PGE2) est un médiateur de l’inflammation dont l’expression est dérégulée au cours de l’obésité. L’étape terminale de la voie de synthèse de la PGE2 est assurée la microsomale PGES-1 (mPGES-1), dont l'expression est induite par des signaux pro-inflammatoires. Alors que la PGE2 apparait comme un médiateur faisant le lien entre obésité et inflammation chronique, le rôle de la mPGES-1 dans le développement de l’obésité est peu étudié. Dans ce contexte, nous montrons chez la souris obèse, une diminution significative de l’expression de la mPGES-1 au niveau du foie, du tissu adipeux blanc et du tronc cérébral. Nous avons montré que des souris invalidées pour la mPGES-1 (souris mPGES1-/-) développent une résistance à l’obésité induite par un régime gras. De plus, elles présentent une inflammation réduite du tissu adipeux. Ce phénotype s’explique par un maintien des dépenses énergétiques en fin de régime chez les animaux mPGES-1-/-, sans modification de l’activité du tissu adipeux brun. L’ensemble de ces résultats suggèrent que l’inhibition de la mPGES-1 contribue à enrayer l’inflammation chronique liée à l’obésité, et pourrait constituer une cible thérapeutique potentielle dans le traitement de l’obésité.

    mots clés mots clés

  • .
  • Titre traduit

    Role of mPGES-1 in the development of chronic low grade inflammation and obesity


  • Résumé

    Obesity is a disease characterized by an excess of nutrients and a positive energetic balance, which, in the long term, leads to major health problems. Obesity is associated with a chronic low grade inflammation at central structures and peripheral organs. Among the affected organs, the inflammation of adipose tissues seems to play a key role in the development of this disease. The prostaglandin E2 (PGE2) is a well-known mediator of inflammation whose expression is dysregulated over obesity. The final step of PGE2 synthesis is catalyzed by several prostaglandin E synthases (PGES), but only the microsomal PGES-1 (mPGES-1) is inducible. Although PGE2 appears as a potential mediator linking obesity and inflammation, few studies have investigated the role of mPGES-1 in obesity. In this context, we showed that mPGES-1 expression is significantly decreased in adipose tissue, liver and brainstem of obese mice. Then, we observed that mice deleted for the mPGES-1 enzyme (mPGES-1-/- mice) were resistant to diet-induced adiposity. They exhibited a significant decrease in body weight and adiposity, compared with control mice fed with the same fat-diet. Interestingly, mPGES-1-/- mice also displayed a reduced inflammation of white and brown adipose tissues. This phenotype could be partly explained by maintain of stable energy expenditures at the end of the diet period, without any modification of physical activity and brown adipose tissue activity. Altogether, these results showed that mPGES-1 inhibition contributes to decrease inflammation linked to obesity, and could constitute a potential target for obesity and comorbidities treatment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.