Reconstruction des températures continentales en Europe de l'Ouest à partir de l'étude des tétraéthers ramifiés dans les sédiments du lac de Saint-Front (Massif Central, France)

par Céline Martin

Thèse de doctorat en Géosciences de l'environnement

Sous la direction de Nicolas Thouveny et de Guillemette Menot.

Soutenue le 21-09-2018

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Environnement (Marseille) , en partenariat avec CEREGE (laboratoire) .

Le président du jury était Édouard Bard.

Le jury était composé de Jérémy Jacob, Odile Peyron.

Les rapporteurs étaient María Fernanda Sánchez Goñi, Christine Hatté.


  • Résumé

    Cette thèse a pour but de reconstituer le climat des 100 000 dernières années en Europe de l’ouest. L’étude du climat du passé permet de mieux comprendre la variabilité naturelle du climat sur laquelle se surimpose aujourd’hui le réchauffement climatique d’origine anthropique. Ce sont des molécules fossiles bactériennes dont la structure varie en fonction des conditions environnementales qui ont permis dans cette étude de reconstituer le paléoclimat à partir des sédiments du lac St Front dans le Massif Central. Les indices dérivés de ces molécules révèlent la variabilité climatique à long terme mais également les évènements rapides de changement climatique ainsi qu’une forte action anthropique en surimposition des changements climatiques régionaux sur les 5000 dernières années. Ce travail montre l’importance de la compréhension de l’outil utilisé et du fonctionnement du système naturel dans lequel il est étudié, préalables indispensables à l’obtention d’une séquence climatique crédible

  • Titre traduit

    Continental temperature reconstruction in Western Europe from branched tetraether analysis in the sediments of lake St-Front (Massif Central, France)


  • Résumé

    This thesis aims to reconstruct the climate of the last 100,000 years in western Europe. The study of past climate allows to better understand the natural variability of climate on which human-induced global warming is superimposed today. Bacterial fossil molecules whose structure varies according to the environmental conditions were used in this study to reconstruct the paleoclimate from the sediments of lake St Front in the Massif Central. The indices derived from these molecules reveal the long-term climatic variability but also the rapid events of climate change as well as a strong anthropogenic action in superimposition of the regional climatic changes over the last 5000 years. This work shows the importance of understanding the tool used and the functioning of the natural system in which it is studied, essential prerequisites for obtaining a credible climate reconstruction


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.