Etiologies héréditaires et somatiques des adénomes hypophysaires : étude du gène Men1 et du locus Gnas

par Pauline Romanet

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Anne Barlier.

Le président du jury était Thierry Brue.

Le jury était composé de Thierry Brue, Peter Kamenicky, Catherine Tomasetto, Pierre Goudet, Valérie Delague.

Les rapporteurs étaient Peter Kamenicky, Catherine Tomasetto.


  • Résumé

    La Néoplasie Endocrinienne Multiple de type 1 (NEM1) est une maladie génétique qui associe hyperparathyroïdie primaire, tumeurs neuroendocrines digestives et adénomes hypophysaires. Elle est due à des mutations non récurrentes du gène MEN1, parfois difficile à classer. Nous avons rassemblé et analysé les données cliniques et génétiques de 1676 patients français porteurs d’une variation de MEN1 des 4 laboratoires experts du groupe TENGEN. De ce travail, nous avons alimenté une base de données de variants (UMD MEN1) et établir le profil mutationnel de MEN1 en France. Dans une seconde partie, nous avons établi des recommandations pour la classification des variants faux sens de MEN1 en adaptant les Guidelines de l’ACMG-AMP (American College of Medical Genetics).Le Syndrome de McCune-Albright (SMA) est du à des mutations postzygotiques activatrices récurrentes du gène GNAS, responsables d’un mosaïcisme somatique, souvent indétectables dans le sang. En utilisant une technique de PCR quantitative ultrasensible, le taux de détection des mutations R201C et R201H est de 50% dans le sang de 16 patients présentant 1 à 3 lésions majeures du SMA. Pour la 1ere fois, nous avons retrouvé ces mutations dans l’ADN circulant de 3/4 patients testés.Ces mutations sont retrouvées aussi dans 30 à 40% des adénomes somatotropes. Le locus GNAS est soumis à empreinte parentale, responsable d’une expression mono-allélique de GNAS dans certains tissus comme l’hypophyse. Dans une série de 57 adénomes somatotropes nous avons montré une perturbation de l’empreinte de GNAS, associée à une relâche de l’empreinte mais n’entraînait pas d’augmentation de l’expression du gène GNAS.

  • Titre traduit

    Hereditary and somatic etiologies of pituitary adenomas : study of the Men1 gene and the Gnas locus


  • Résumé

    The Multiple Endocrine Neoplasia 1 (MEN1) is due to MEN1 mutations and characterized by a broad spectrum of lesions including hyperparathyroidism, pituitary adenomas and neuroendocrine tumors. Missense variants are frequent and could lead wrong interpretation. We collected and analyzed all the 370 variants of 1676 patients sequenced for ten years by the TENGEN network (French oncogenetics of neuroendocrine tumors). We registered them in the UMD MEN1 database. Then, consensus was reached to validate adjustments to the ACMG-AMP guidelines for MEN1 locus-specific interpretation of missense variants. The McCune-Albright syndrome (MAS) is a rare pediatric mosaic genetic disorder. MAS results from recurrent post-zygotic GNAS mutations, not detectable in blood DNA by Sanger. We develop an ultrasensitive quantitative PCR using digital droplet PCR™ (ddPCR™) in order to target the R201C and R201H GNAS mutations. After a validation study, we clinically evaluated ddPCR™ in the whole blood DNA or circulating cell-free DNA (ccfDNA) of patients presented with at least 1 MAS lesion. First we detected in ccfDNA the mosaic somatic GNAS mutant. The ddPCR™ showed a mutation detection rate of 50% in blood DNA of the 16 included patients and 3/4 in ccfDNA.GNAS mutations are also reported in 30 to 40% of somatotroph tumors. GNAS is encoded by an imprinted locus, responsible for a mono-allelic expression in pituitary. We explored the GNAS locus methylation status of 57 somatotroph adenomas and showed disturbance. We studied the impact on GNAS, SST2R and AIP expression of this disturbance. We showed an imprinting relaxation not associated with an increased expression of GNAS.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.