Les différences de sexe chez les conducteurs de deux roues motorisés : approches sociologique et psycho-sociale

par Cécile Coquelet

Thèse de doctorat en Sciences du Mouvement Humain

Sous la direction de Jean Griffet et de Marie-Axelle Granié.

Le président du jury était Sylvain Lassarre.

Les rapporteurs étaient Bastien Soulé, Christine Morin-Messabel.


  • Résumé

    L’accidentalité des conducteurs de 2RM est au cœur des préoccupations de sécurité routière. Ce travail de thèse vise à apporter des connaissances sur les différences de sexe et de conformité aux stéréotypes de sexe au sein de cette communauté très masculine. Il a été montré que les femmes motocyclistes avaient des taux d’accidents corporels ou mortels bien inférieurs à ceux des hommes. Les résultats montrent que les comportements à risque accidentels des hommes et des femmes motocyclistes sont proches, hormis pour les comportements les plus risqués. Il a aussi été montré que le type de motocyclette avait un effet plus important que le sexe sur les comportements à risques accidentels. De plus, il a été montré que les motocyclistes se conforment aux stéréotypes de sexe qui leurs sont associés et que la masculinité renforce la prise de risque et la transgression des règles, cette relation étant expliquée par les motivations à conduire un 2RM. Enfin, ce travail a montré que les stéréotypes de sexe associés à la conduite d’une motocyclette existent déjà chez les adolescents dès 11 ans. Ce travail de thèse montre donc des différences significatives entre hommes et femmes conducteurs de 2RM, autant au niveau de leur accidentalité que de leurs prises de risque. De plus, des stéréotypes de sexe existent bien pour cette population spécifique d’usagers de la route. Ces travaux permettent d’avoir une connaissance plus fine des comportements des conducteurs de 2RM, et d’enrichir la réflexion sur des actions possibles en matière d’éducation routière, en ciblant les sous-populations les plus à risque chez les conducteurs de 2RM.

  • Titre traduit

    Powered two wheelers riders sex differences : sociological and psycho-social approaches


  • Résumé

    The powered two-wheelers (PTW) riders’ accidentality is at the heart of road safety issues. This PhD thesis is part of a comprehensive approach to generate knowledge on sex differences and sex stereotypes conformity within this very masculine stereotyped community. It first showed that female motorcyclists have much lower injury crashes and fatalities rates than males. A first study showed that males declared more intentional risky behaviors and female more non-intentional risky behaviors. A second study showed that the PTW type chosen had a more important effect on the aberrant behaviors than sex. A third study showed that individuals who conformed to masculine stereotypes declared more violations than those who conformed to feminine stereotypes (declared more lapses), whatever their sex. Motivations to ride a PTW explaining this relation. Finally, this work showed that sex stereotypes associated with motorcycle riding already existed on the adolescent population, from the age of 11, even if they are themselves moped riders or if at least one of their parents is a rider. As a conclusion, significant differences between male and female PTW riders were revealed, in terms of accidentology and risk taking. These differences are linked to the riders’ conformity to their sex group and to the effects of this conformity on their motivations to ride a PTW. Moreover, it also showed that sex stereotypes exist for this specific road users’ population. This work led to a more detailed understanding of PTW riders’ aberrant behaviors, and to enrich the thinking for actions with regard to road safety education and prevention.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?