Lumière vivante : théorie et pratique de la bioluminescence d'après Raphaël Dubois

par Nadia Coliac (Merad)

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Alain Chareyre-Méjan.

Le président du jury était Didier Paul.

Le jury était composé de Franck Doriac.

Les rapporteurs étaient Marcel Hubert Marie Koken.


  • Résumé

    C’est une recherche qui s’articule sur une double démarche Art et Science. Elle met en scène une bactérie bioluminescente. Ma réflexion présente la bioluminescence comme une construction intellectuelle et phénoménologique, où la dimension ontologique de la lumière prend tout son sens dans l’idée d’u Contenant Lumière Vivante.La thèse retrace aussi un parcours artistique ponctué de lumière et faite de rencontres humaines et littéraires comme le Petit Prince de Saint-Exupéry. Elle met aussi en lumière ma rencontre d’outre-tombe avec le savant et philosophe Raphaël Dubois 1849-1929, qui m’a ouvert les pistes de recherche sur ses traces de biologiste, sur sa philosophie du Protéon et de la Mémoire en général.Ma réflexion sous-tend une double éthique : celle qui concerne l’honnêteté scientifique par rapport à la mémoire de Dubois et celle liée au droit de réserve, attachée à la pratique du vivant et à la responsabilité qui incombe à tout un chacun. Je pose aussi un regard critique sur la lumière vivante comme phénomène de mode. On peut être séduit par sa qualité esthétique, sa nature intrinsèque de lumière froide et sa finalité, supposée écologique, mais la « pratique » dans la réalité soulève de nombreux problèmes.

  • Titre traduit

    Living light : theory and practice by Raphaël Dubois


  • Résumé

    This research work is based on a dual approach of art and science. It features a bioluminescent bacterium. My reflection presents bioluminescence as an intellectual and phenomenological construction where the ontological dimension of light takes on its full meaning from the idea of living light container.The thesis also traces my artistic career punctuated by light and human encounters as well as books such as the Little Prince by Saint-Exupéry. It also highlights my meeting from beyond the grave with the scientist and philosopher Raphael Dubois 1849-1929 who opened for me a track of research following his steps as a biologist and a field of reflection on his philosophy of Protéon and on memory in general. My reflection underlies a double ethics, that of scientific honesty in relation to Dubois' memory, and that related to the right of reserve linked to the practice of living and to the responsibility that falls to everyone. I also cast a critical look at this living light as a fashion phenomenon, one may probably be attracted by its aesthetic quality, its intrinsic nature of cold light, and its supposed ecological end, but in fact its « practice » raises many problems.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.