Confrontations des valeurs culturelles dans le théâtre d'expression somali de Djibouti de 1979 à 1993

par Fatouma Mahamoud Hadji Ali

Thèse de doctorat en Langues, littératures et sociétés

Sous la direction de Ursula Baumgardt et de Marie-Claude Simeone-Senelle.


  • Résumé

    La pratique du théâtre dans les pays de la Corne d’Afrique qui remonte à la seconde guerre mondiale connaît deux phases. Avant les indépendances de deux pays, Djibouti et la Somalie, le théâtre est focalisé sur la lutte politique, depuis la fin de la colonisation, il est consacré aux questions sociétales. Après les indépendances, l’urbanisation massive conduit les populations pastorales en ville, et les met en contact avec d’autres populations de culture différente telles les Afars, les Arabes, les Indiens, les juifs. L’installation en ville est surtout synonyme de rencontre avec l’Occident symbolisé par l’école et la discothèque. Les nouveaux citadins se repartissent en deux groupes, les Traditionalistes et les Modernes qui rejettent la tradition. L’objectif des auteurs qui militent pour le maintien de la tradition consiste à confronter les valeurs des uns et des autres et montre combien l’abandon des vertus traditionnelles condamne la société à la perte de son identité. Après avoir analysé ces valeurs contrastées et évalué les motivations qui les sous-tendent, le but poursuivi par notre étude est d’interroger l’objectif des auteurs. Sont-ils à considérer comme des « réactionnaires » ou bien ont-ils amorcé un débat qui est appelé à se poursuivre ?

  • Titre traduit

    Cultural values confrontations in the Somali-speaking theater of Djibouti (1979-1993)


  • Résumé

    Theatre practice in the Horn of Africa countries, which dates as far back as the Second World War, knows two phases. Before the independence of Djibouti and Somalia, theater focused mainly on political struggle, and, since the end of colonisation, it has been devoted to societal questions. After independence, massive urbanization brought pastoral populations into the city thus in contact with other populations of different cultures such as the Afars, the Arabs, the Indians and the Jews. The settlement in towns is mainly synonymous with the encounter with the West symbolised by school and nightclubs.The new city dwellers fall into two groups, Traditionalists and Moderns who reject tradition. The aim of the authors who advocate for the safeguard of tradition consists in confronting the values of the two groups and show how abandoning traditional merits condemns the society to identity loss. Subsequent to the analysis of these contrasting values and evaluating the underlying motivations, the aim of our study is to question the authors' objective. Could they be considered “reactionary” or have they opened a new door to a debate that is called to continue?


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.