Actualisation, intensité et saillance : raz mot autonome et préfixe en russe contemporain

par Olga Kravchenko-Biberson

Thèse de doctorat en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Christine Bonnot.

Soutenue le 28-04-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (établissement de préparation) et de Structure et Dynamique des Langues / SeDyL (laboratoire) .


  • Résumé

    A travers l’analyse du fonctionnement de la forme RAZ, qui peut correspondre en russe contemporain soit à un mot autonome, soit à un préfixe, cette thèse se veut une contribution à l’étude de la sémantique des unités polycatégorielles, mais aussi à l’approfondissement des notions d’intensité et de saillance. L’analyse s’appuie sur le modèle général de la construction du sens et de la référence élaboré dans le cadre de la Théorie des Opérations Prédicatives et Enonciatives développée à partir des travaux d’Antoine Culioli et tient compte des conditions discursives (situation, cotexte, contexte) dans lesquelles apparaît RAZ. Elle aboutit à l’élaboration d’une signification invariante pour chacun de ses emplois catégoriels comme mot autonome et comme préfixe. Chaque invariant est défini non comme une valeur abstraite ou une valeur prototypique, mais comme un schéma qui indique le rôle spécifique joué par RAZ dans les interactions avec son cotexte. Les invariants proposés sont élaborés sur des critères distributionnels et formels précis, tels que la sémantique catégorielle de RAZ, sa fonction syntaxique, la nature et la fonction syntaxique de sa portée. On démontre que malgré l’existence de deux étymons à la sémantique différente, une partie des emplois du préfixe raz- est en fait rattachable au mot autonome raz. Ils relèvent d’une même sémantique de l’actualisation, qui est à la base de l’interprétation intensive et des effets de mises en saillance associés à certains emplois de RAZ. De là découle la difficulté à les traiter au niveau lexicographique, car leur description nécessite la prise en compte des facteurs énonciatifs et du contexte d’emploi large.

  • Titre traduit

    Actualization, intensity and salience : RAZ as word and prefix in contemporary Russian


  • Résumé

    This thesis analyses the functioning of the form RAZ that in contemporary Russian can be either a word or a prefix, and is intended as a contribution to the study of the semantics of polycategorical lexical items as well as to a better understanding of the notions of intensity and salience. The analysis is based on the model of meaning and reference construction elaborated within the framework of the Theory of the Predicative and Enunciative Operations developed by Antoine Culioli’s associates, and takes into consideration the discursive conditions (situation, co-text, context) under which RAZ occurs. It results in the elaboration of a semantic invariant for each categorical use of RAZ as a word and as a prefix. Each invariant is defined not as an abstract value or a prototypic value, but as a schema that indicates the specific role played by RAZ in the interactions with its co-text. The proposed invariants are developed on the basis of specific distributional and formal criteria, such as the categorical semantics of RAZ, its syntactic function, the nature and the function of its scope. It is demonstrated that despite the existence of two etymons with different meanings, some of the uses of the prefix raz- are, in fact, attachable to the word raz. They emerge from the semantics of actualisation (in Bally’s sense), which is responsible for the intensive interpretation and the effects of salience proper to certain uses of RAZ. Hence the difficulty in treating them on the lexicographic level, since their description requires consideration of enunciative factors and of the wider context.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.