Relations entre Mesures Non Médicamenteuses et Pression Artérielle. Analyse des données de l’étude NutriNet-Santé

par Hélène Lelong

Thèse de doctorat en Santé publique

Sous la direction de Jacques Blacher.

Soutenue le 15-12-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Galilée (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Bobigny) (laboratoire) et de Université Paris 13 (Etablissement de préparation) .

Le président du jury était Serge Hercberg.

Le jury était composé de Emmanuelle Kesse-Guyot, Daniel Herpin.

Les rapporteurs étaient Lyne Cloutier, Jean-Michel Halimi.


  • Résumé

    L’hypertension est la maladie chronique la plus fréquente dans le monde. Aussi, des mesures non médicamenteuses, nommément l’adhérence à une alimentation équilibrée (riche en fruits et légumes et réduite en sel), le maintien d’un poids normal, la pratique d’une activité physique régulière et une consommation d’alcool limitée, sont largement recommandées dans les textes de recommandations des sociétés savantes afin de prévenir l’hypertension et/ou d’améliorer le contrôle tensionnel des individus hypertendus. L’objectif de cette thèse était d’étudier les relations entre ces facteurs et le niveau de pression artérielle d’une part et le risque de survenue d’une hypertension à partir d’analyses transversales et prospectives des données de l’étude NutriNet-Santé, une e-cohorte française. Nos résultats rapportent que le niveau de pression artérielle est significativement associé à l’indice de masse corporel, à la consommation en fruits et légumes et plus largement à l’adhérence à une alimentation globale équilibrée, à la consommation d’alcool et au niveau d’activité physique ; confirment l’association entre le risque d’hypertension et les apports alimentaires de plusieurs facteurs nutritionnels et soulignent qu’une alimentation globalement saine et équilibrée pourrait fortement contribuer à prévenir l’hypertension. Enfin, nos résultats suggèrent que l’adhérence à l’ensemble des mesures non médicamenteuses pourrait diminuer de moitié le nombre de nouveau cas d’hypertension ou tout du moins retarder leur survenue.

  • Titre traduit

    Relationship between nutrition and blood pressure. Data from the NutriNet-Santé study


  • Résumé

    Hypertension is the most prevalent chronic disease in the world and lifestyle behaviors, namely adherence to a healthy diet (rich in fruits and vegetables and with reduced consumption of salt), maintain of normal weight, regular physical activity and limitation of alcohol, for its prevention and control are recommended within worldwide guidelines. Our aim was to study the relationship between those recommended lifestyle behaviors and first blood pressure level and second risk of incident hypertension, through cross-sectional and prospective analyses using data from the NutriNet-Santé study, a French web-based cohort. Our results reported significant associations between body mass index, fruits and vegetables and alcohol consumption, and physical activity; confirmed the association of several nutritional factors and incident hypertension and highlighted that adopting a global healthy diet could strongly contribute to the prevention of hypertension. Moreover, adhere to all the recommended lifestyle behaviors could reduce the hypertension risk of half or at least delay the new onsets of hypertension.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.