Impact du trauma maternel sur le contre-transfert d’un groupe de thérapeutes : Tentative de compréhension du vécu du bébé

par Mathilde Laroche Joubert

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie Rose Moro.

Le président du jury était Philippe Robert.

Le jury était composé de Nadja Maria Acioly-Régnier, Thierry Baubet, Christian Lachal.

Les rapporteurs étaient Daniel Derivois, Betty Goguikian Ratcliff.


  • Résumé

    Notre recherche s’intéresse au vécu du bébé dans la dyade lorsque la mère a vécu un événement traumatique et que lui ne l’a pas vécu. Pour ce faire, nous explorons l’impact du trauma maternel sur le contre-transfert d’un groupe de thérapeutes. Cette recherche qualitative est réalisée à partir d’entretiens collectifs. Des entretiens de recherche filmés mère-bébé ont été diffusé à huit focus groupes d’en moyenne cinq thérapeutes. Nous avons adopté une double méthode d’analyse du matériel : une analyse phénoménologique interprétative (Smith,2009) et une analyse psychanalytique de la dynamique groupale. Les résultats de notre étude mettent en avant la présence de manifestations contre-transférentielles intenses, s’exprimant à travers des réactions corporelles, sensorielles, verbales et affectives. L’exposition aux éléments irreprésentables du trauma, crée, une tension au sein du groupe, entraînant un repli sur des systèmes interactifs connus, et perturbe le recours aux outils de pensée habituels. L’enveloppe groupale et la fonction contenante sont particulièrement mobilisées et impactées par le récit des événements traumatiques. A travers les éprouvés sensoriels et les mécanismes d’empathie métaphorisante (Lebovici, 1998), les thérapeutes ont mis en lumière un sentiment de détresse originelle chez les bébés et des vécus d’abandon chez les plus grands. La dimension groupale favorise, cependant, le déploiement de mécanismes de défenses spécifiques permettant une relance des processus de pensée et de transformation. Cette recherche met en lumière les potentialités créatives d’un dispositif composé d’une équipe interprétante, dans la prise en charge de ces dyades, imposant la reconnaissance et l’analyse des éléments contretransférentiels et intertransférentiels.

  • Titre traduit

    The Impact of Mother's Trauma on Countertranference of a Group Therapists : An Attempt at Understanding of the Baby Experience in Clinic of Trauma


  • Résumé

    Our qualitative research is part of a larger one which objective is to shed light on the infant’s experience in the context of his/her relationship to his/her traumatized mother. The mother’s trauma must have had occurred without the infant’s presence. Our section explores the impact of mother’s trauma on the countertransference reactions within focus groups of therapists. Eight groups composed each of four to five participants are shown a videotaped research interview of a traumatized mother and her infant. The data collected is analyzed upon the principles of two methods : the interpretative phenomenological analysis (Smith, 2009) for the narrative discourse and the psychoanalytic analysis for the groups’ dynamics. Participants’expressed intense countertransference reactions : physical, sensory, cognitive and affective reactions. Exposure to the unrepresentable traumatic elements induces high tension in the group. The latter consequently withdraw into known interactional patterns as its thinking capacity seemed corroded by the toxicity of the traumatic elements.The “group envelope” and its holding function are eminently activated and impacted by the narrative of the traumatic events.Through the sensorial receptivity and the “metaphorizing empathy” (Lebovici, 1998) process,the participants’ reactions depict the original helplessness and the experience of abandonment experienced by new borns and infants. Moreover, the group dimension fosters the deployment of specific defensive mechanisms and restores the thinking and transforming processes. Our results reveal the pertinence and creativity of group settings in the treatment of mother-infant dyads stuck in the realm of trauma transmission. A group setting offers several interpretative capacities through the identification and analysis of countertransference and inter-transferencemechanisms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.