L'apport des théories scientifiques (expérimentales et médicales) dans le vocabulaire rural, scientifique et général d'Émile Zola

par Ines Roussignol

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-François Sablayrolles et de Sylvain Loiseau.

Soutenue le 07-12-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) et de Lexiques, Textes, Discours, Dictionnaires (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) (laboratoire) .

Le jury était composé de Nicole Pignier, Catherine Rannoux, Dominique Legallois.

Les rapporteurs étaient Nicole Pignier, Catherine Rannoux.


  • Résumé

    Émile Zola rend compte de sa vision du progrès scientifique établie en concordance avec la doctrine littéraire du naturalisme et le contexte historico-scientifique du Second Empire français, dans le contexte sociologique d’exode rural de cette fin du XIXe siècle caractérisant les campagnes françaises. En alliant ces trois données déterminantes, Zola est parvenu à nous livrer une oeuvre forte recélant un certain type de scientificité, non conforme aux canons idéaux littéraires et sociaux de l’époque. Il s’appuie sur les doctrines de la méthode expérimentale de Claude Bernard et de l’hérédité de Prosper Lucas et d’autres médecins. La prédominance des champs sémantiques scientifique, héréditaire, alcoolique et violent détermine l’emploi d’un vocabulaire général basé sur des thématiques et des réseaux lexicaux particuliers. Le paysan est dépeint comme violent, ignorant, inéduqué, païen, alcoolique, animalesque, ayant l’esprit de clan et porté au lucre. Zola oppose la science et la religion pour la promotion de ses idées progressistes.

  • Titre traduit

    The supply of scientific theories (experimental and medical) in Émile Zola’s rural, scientific and general vocabulary


  • Résumé

    Émile Zola tells his vision about the scientific progress in concordance with the literary doctrine of naturalism and the historical and scientific context of the Second French Empire, in the sociological context of the rural exodus of the end of the nineteenth century characterizing the French contryside. Combining these three decisive facts, Zola manages to deliver a strong masterpiece containing a type of scientificity non conforming to the ideal literary and social canons of the time. He relies on Claude Bernard’s doctrines of experimental method and Prosper Lucas’heredity and the others medical practitioners. The predominance of scientific, hereditary, alcoholic and violent semantic fields defines the use of common vocabulary based on thematics and specific lexical networks. The peasant is depicted as a violent, ignorant, non educated, pagan, alcoholic, brutish, being clannish and attracted by the lucre. Zola oppose the science et the religion for promoting his progressive ideas.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.