Das fórmulas ao nome : bases para uma teoria da sexuação em Lacan

par Pedro Eduardo Silva Ambra

Thèse de doctorat en Psychologie. Recherche en psychanalyse et psychopathologie

Sous la direction de Laurie Laufer et de Nelson Da Silva Júnior.

  • Titre traduit

    Des formules au nom : bases pour une théorie de la sexuation chez Lacan


  • Résumé

    Cette thèse a pour but la construction des bases conceptuelles qui peuvent soutenir une nouvelle lecture de la théorie de la sexuation chez Lacan. Le texte cherche à extraire des conséquences de l’aphorisme « l’être sexué ne s'autorise que de lui-même et de quelques autres », énoncé au sein d’une description des formules de la sexuation à partir d’un dire. Nous avons élu l’identification comme méthode, dans ses incidences aux registres réel, symbolique et imaginaire. Dans le premier chapitre nous avons discuté le parallèle entre la sexuation et l’autorisation de l’analyste et l’influence de Marcel Proust dans l’approche entre l’autorisation sexuée et le groupe fait par Lacan. Une analyse de luttes pour la reconnaissance sociale de genres non-intelligibles nous a fourni un modèle de groupe précisé par Lacan comme un « réel nouvellement émergé ». Dans notre deuxième chapitre, nous avons revisité les origines des notions de signifiant (dans l’idée de constellation symbolique), grand Autre (décrit au départ comme grands Autres) et loi symbolique (et son indissociable rapport à la norme chez Lévi-Strauss), pour démontrer de quelle façon l’altérité symbolique qui localise la position du sujet sexué est plurielle et basée sur la variabilité des éléments dans un système structurel. Notre dernier chapitre a exploré le rôle central des semblables dans le processus d’assomption sexuel et l’autorisation était décrite en termes d’une précipitation – présent dans stade du miroir et dans le moment de conclure du temps logique. À la fin de la recherche, on a discuté, à partir de la notion de sinthome, la centralité de l’acte de nomination, étant celui qui noue les trois registres de la sexuation

  • Titre traduit

    From formulas to naming : conceptual bases for a sexuation theory in Lacan


  • Résumé

    This thesis aims to detail the conceptual bases for a new reading of Lacan’s sexuation theory. We intent to investigate the genesis and consequences of the proposition “The sexed being is only authorized by him/herself and by some others”, uttered by Lacan on his seminar Les non-dupes errant, as he describes the formulas of sexuation in terms of a saying. In order to underscore the sexuation’s processual dimension, the concept of identification was turned into a methodological tool as we proceed an analysis of its incidences among the registers of the real, symbolic and imaginary in Lacan’s teaching. On our first chapter, we’ve discussed the sexuation and its parallel with the analyst’s authorization as well as Marcel Proust’s influence on the lacaninan relation between sexed authorization and the question of the group. Gender related social and political struggles were taken as a model of the lacanian notion of group as an “real recently emerged”. On our second chapter, we’ve explored the origins of the notions of signifier (from the idea of symbolic constellation), big Other (initially described as big Others) and symbolic law (and its inseparable relation with the norm in Lévi-Strauss), to indicate how the symbolic alterity that locates the sexed subject’s position is plural and based on the elements’ variability at one given structural system. The last chapter presents the fundamental role of the neighbors on the sexual assumption’s process and discusses the authorization in terms of an anticipation – found in both mirror stage and the logical time’s moment of concluding. Lastly, an analysis of the notion of sinthome has shown the centrality of the act of naming as an instance that knots the three registers of the sexuation


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.