Études électrophysiologiques de la perception, de la réactivité et de la régulation émotionnelles chez des patients atteints de troubles bipolaires

par Mathilde Carminati

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Nicole Fiori et de Frédéric Isel.

Soutenue le 24-11-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines (Boulogne-Billancourt) , en partenariat avec Université Paris Descartes (établissement de préparation) .

Le président du jury était Chrystel Besche-Richard.

Le jury était composé de Nicole Fiori, Frédéric Isel, Chrystel Besche-Richard, Didier Grandjean, Michèle Wessa, Chantal Henry.

Les rapporteurs étaient Didier Grandjean, Michèle Wessa.


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'explorer les corrélats électrophysiologiques du traitement des émotions à différents niveaux : la perception, la réactivité et la régulation émotionnelles, chez des patients bipolaires. La plupart des études portant sur le traitement des émotions dans cette population clinique se sont focalisées sur le traitement des émotions faciales. Ces études ont mis en évidence un dysfonctionnement des processus de réactivité et de régulation émotionnelles. Cependant, peu d'études se sont intéressées au traitement de la prosodie émotionnelle chez ces patients. Or, la prosodie émotionnelle joue un rôle central dans les interactions sociales. C'est pourquoi il apparaît important d'étudier les corrélats électrophysiologiques des processus mis en œuvre à un stade pré-attentionnel, au niveau de la détection de changements survenant dans notre environnement auditif et de l'orientation de l'attention, étapes précoces du traitement des émotions (Scherer, 2001). A notre connaissance, aucune étude ne s'y est intéressée chez les patients bipolaires. Par ailleurs, un grand nombre d'études montrent que ces patients présentent une hyperréactivité émotionnelle ainsi qu'un défaut de régulation émotionnelle, en lien avec des anomalies telles qu'une hyperactiviation amygdalienne et/ou une hypoactivation du cortex préfrontal. Cependant, les corrélats électrophysiologiques de la réactivité et de la régulation émotionnelles sont peu connus chez ces patients comme dans la population générale. L'objet de ce travail est de proposer deux expériences en électroencéphalographie afin d'étudier le décours temporel des processus de détection de la nouveauté et d'orientation non volontaire de l'attention et de processus de réactivité et de régulation émotionnelles à l'aide des potentiels évoqués. Dans la première expérience, nous utilisons un paradigme Oddball afin d'étudier la détection de la nouveauté et l'orientation non volontaire de l'attention : le matériel élaboré spécialement pour cette étude est constitué de voyelles (/a/, /i/, /u/) produites avec une prosodie de joie, de peur, de tristesse ou neutre. Dans la seconde expérience, nous avons repris le paradigme d'induction émotionnelle à l'aide d'images (Schönfelder et al., 2013), dans lequel les participants observent passivement les images ou utilisent une stratégie de régulation émotionnelle (distraction, réinterprétation cognitive). Les principaux résultats ce cette thèse montrent des anomalies de traitement des émotions chez les patients bipolaires, dès les étapes précoces de détection de la nouveauté et d'orientation non volontaire de l'attention. Si les participants contrôles présentent une MisMatch Negativity (négativité de discordance) plus ample pour certaines émotions (la peur) que pour d'autres (la joie), ce n'est pas le cas des patients. Par ailleurs, ces derniers ne présentent pas de modulation de la P3a par le changement d'émotions, ce qui indique une anomalie de l'orientation non volontaire de l'attention vers des stimuli émotionnels. Néanmoins, ils réagissent plus rapidement au changement d'émotions que les contrôles. À des étapes plus tardives, les patients bipolaires témoignent d'une réactivité émotionnelle importante pour les stimuli neutres, ce qui n'est pas le cas des contrôles. Enfin, les patients ne parviennent pas à réguler les émotions positives à l'aide d'une stratégie fondée sur le mécanisme de redéploiement attentionnel. Ces résultats suggèrent que les patients bipolaires présentent des anomalies de traitement des émotions dès les premiers processus perceptifs, n'impliquant pas de mécanismes d'attention volontaire, jusqu'à des niveaux de traitement plus contrôlés (réactivité et régulation émotionnelle volontaires). Cette thèse apporte de nouvelles données concernant la perception, la réactivité et la régulation émotionnelles et contribue à une meilleure connaissance des bases neurophysiologiques du traitement des émotions chez les patients bipolaire

  • Titre traduit

    Electrophysiological studies of perception, emotional reactivity and emotion regulation in patients with bipolar disorder


  • Résumé

    This thesis investigates electrophysiological correlates of emotion processing from perception to reactivity and emotion regulation in adult with bipolar disorders. Most studies with such patients have focused on the processing of facial emotion. They showed impairment of facial recognition as well as emotional reactivity and regulation. However, few studies investigated the processing of emotional prosody and preattentive stage of processing in patient with bipolar disorders. Given that emotional prosody plays a crucial role in social interactions, it is important to better understand neurophysiological correlates of novelty detection and involuntary orientation of attention which constitute early stages of emotional processing (Scherer, 2001). To our knowledge, no study has yet addressed this issue in bipolar disorder. Moreover, patients with bipolar disorder have abnormal emotional reactivity and a deficit in emotion regulation along with hyperactivation of amygdala and hypoactivation of prefrontal cortex. Also, electrophysiological correlates of emotional reactivity and regulation are not well known in patients with bipolar disorders and in general population. For this purpose, two experiments were run in the present thesis in order to investigate the time course of novelty detection, involuntary orientation of attention, emotion reactivity and emotion regulation using evoked potentials responses. In the first experiment, an Oddball paradigm was used to assess novelty detection and orientation of attention. The linguistic material specifically designed for this study consists of French vowels (/a/, /i/, /u/) produced with happiness, fear, sadness or neutral prosodies. In the second experiment, an emotional induction paradigm (Schönfelder et al., 2013) was employed. Participants watched affective or neutral pictures or used an emotion regulation strategy (i.e., distraction or cognitive reappraisal). Taken together, the results of the present thesis indicate that patients with bipolar disorders show impairment in emotion processing even at preattentive stages such as novelty detection and involuntary orientation of attention. Healthy participants show a larger MisMatch Negativity in response to fear than to happiness, whereas patients did not. These patients did not show modulation of the P3a in response to emotion change, suggesting dysfunctioning of orientation of attention towards emotional stimuli. However, they were more sensible to emotion change than control as indicating by faster response in the case of such change. At a later stage, patients present greater emotional reactivity in response to neutral stimuli than controls. Moreover, they fail to regulate positive emotions using a regulation strategy based on attentional deployment (distraction). Overall, these results suggest that patient with bipolar disorder already show dysfunctioning at a perceptive level of emotional processing. A dysfunctioning was also attested at a more controlled processing (e.g. emotional reactivity and emotion regulation). Our work enriches the understanding on perception, reactivity and emotion regulation and contributes to a better understanding of neurophysiological bases of emotion processing in patients with bipolar disorder.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.