Le dessin de presse : une forme de discours dialogique

par Isabelle Desailly

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Patricia von Münchow.

Soutenue le 27-11-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés (Paris ; 1994-2019) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) et de Education Discours Apprentissages / EDA - EA 4071 (laboratoire) .

Le président du jury était Sophie Moirand.

Le jury était composé de Patricia von Münchow, Sophie Moirand, Greta Komur-Thilloy, Alain Rabatel.

Les rapporteurs étaient Greta Komur-Thilloy, Alain Rabatel.


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est de mettre au jour les différents modes de représentation du discours autre et de déterminer leur fonctionnement dans la construction du dessin de presse en tant que commentaire de l'événement médiatique. En tant que genre hybride et humoristique, le dessin de presse emprunte ses caractéristiques rhétoriques, thématiques, discursives et formelles à la caricature, au dessin d'humour, à la bande dessinée et au commentaire journalistique. Quant aux différentes formes d'humour dans le dessin, elles sont liées étroitement à la ligne éditoriale du périodique de publication et elles sont censées créer une connivence avec le lecteur. Le cadre théorique repose sur les recherches d'Authier-Revuz. Elle détermine le lien d'un acte d'énonciation avec les différents modes de représentation du discours autre en s'appuyant sur leurs caractéristiques sémiotiques, syntaxiques et sémantiques spécifiques. Également, la représentation du discours autre relève du dialogisme bakhtinien et le lecteur doit parfois faire appel à sa mémoire discursive, sémantique, historique et collective ainsi qu'à l'implicite pour reconnaître certains énoncés comme relevant de la représentation du discours autre. Le cadre théorique ainsi posé est appliqué à un corpus de 150 dessins de presse publiés dans le quotidien Le Monde, dans l'hebdomadaire Courrier international et exposés au Mémorial de Caen entre 2010 et 2014. Les conclusions des analyses sont les suivantes : premièrement, le discours direct, le discours indirect, la modalisation en assertion seconde et la modalisation autonymique d'emprunt sont les modes de représentation du discours autre présents dans le dessin de presse. Deuxièmement, il apparaît que, malgré le repérage systématique des caractéristiques spécifiques de chaque mode, il est parfois impossible de trancher définitivement sur une forme. Seules les connaissances du lecteur peuvent l'inciter à trancher en faveur d'un mode ou d'un autre. Troisièmement, les modes de représentation du discours autre ainsi déterminés participent de la construction d'un commentaire critique, parfois humoristique, de l'événement médiatique.

  • Titre traduit

    The cartoon as a form of dialogic discourse


  • Résumé

    The aim of the dissertation is to identify different forms of reported speech and to highlight their importance in the construction of cartoons functioning as news comments in the press. The "cartoon" is a hybrid and humorous genre, which owes its rhetorical, thematic, discursive and formal characteristics to the caricature, the humorous drawing, the comic strip and the press comment. The different types of humor in the cartoon are closely connected to the editorial line of the periodical and are supposed to create a certain complicity between the cartoonist and his reader. The theoretical framework of the dissertation is based on Authier-Revuz's work. She identifies different types of reported speech by their specific semiotic, syntactic and semantic characteristics. Reported speech also falls within dialogism as Bakhtin defined it. Readers need their discursive, semantic, historic and collective memory as well as a certain proficiency in detecting implicit messages in order to understand some occurrences of reported speech. The theoretical framework is put into practice on a corpus of 150 cartoons published in the French daily newspaper Le Monde, in the French weekly review of international press Courrier international or exposed at the "Mémorial de Caen" from 2010 to 2014. One can conclude that firstly, indirect speech, direct speech, "modalisation en assertion seconde" and "modalisation autonymique d'emprunt" are found in the cartoons. Secondly, it can be difficult to attribute a type to an utterance of reported speech even when the analyst systematically checks all utterances for specific characteristics. Only the reader's former knowledge can help him choose one of the forms. Thirdly, the cartoonist uses reported speech to create a critical and sometimes humorous comment on events and their treatment in the media.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.