Le compromis clandestin : la condition des migrants thaïlandais sans autorisation de séjour dans la métropole parisienne

par Vijit Praphong

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Blanc.

Le président du jury était Jan Spurk.

Le jury était composé de Alain Blanc, Jan Spurk, Smaïn Laacher, Dietmar Loch, Elsa Ramos, Zaihia Zeroulou.

Les rapporteurs étaient Smaïn Laacher, Dietmar Loch.


  • Résumé

    Cette recherche étudie la clandestinité de migrants sans autorisation de séjour dans la métropole. Son objectif est de rendre compte de la condition clandestine dans la métropole au début du XXIe siècle, mais aussi de montrer ses incidences et d'expliquer son émergence et sa perpétuation. Pour atteindre l'objectif, une enquête de terrain - soit des entretiens et des observations réalisés auprès des migrants clandestins thaïlandais résidant dans Paris et sa banlieue et des personnes au contact d'eux - a été menée. L'enquête permet, en premier lieu, de caractériser la condition clandestine par les situations d'invisibilité, d'insécurité et carcérales. Elle montre, en second lieu, que la condition clandestine dessine des caractéristiques propres aux personnalités clandestines : la mélancolie, la peur, la réserve et la discrétion, mais aussi la fierté. De plus, l'une des spécificités des clandestins, construite par la condition clandestine, est qu'ils souhaitent finir par retourner dans la société d'origine car ils ne s'intègrent pas dans la société d'accueil. L'enquête sert, en troisième lieu, à cerner les contextes, processus ou conditions qui génèrent, maintiennent et perpétuent la condition clandestine. Ce qui amène à formuler cette thèse : la condition clandestine existe dans le cadre du compromis clandestin, soit l'ensemble des accords explicites et implicites entre les employeurs, les bailleurs et les clandestins autour de l'assistance sociale et de l'impossibilité des pouvoirs publics de contrôler ou de régulariser tous les clandestins. Le compromis clandestin est le processus qui produit, maintient et perpétue la clandestinité. La métropole est propice à la clandestinité car elle constitue un lieu d'échappatoire au contrôle et un grand marché de travail et de logement clandestin.

  • Titre traduit

    Clandestine compromise : the condition of undocumented migrants from Thailand in Paris Metropolis


  • Résumé

    This research studies the clandestinity of migrants without authorization of residence in metropolis. Its objective is to report the clandestine condition in the metropolis of the beginning of the 21st century, but also to show its impact and explain its emergence and perpetuation. To achieve the objective, a fieldwork - interviews and observations made with Thai illegal migrants residing in Paris and its suburbs and people in contact with them - was carried out. The survey makes it possible, in the first place, to characterize the clandestine condition by situations of invisibility, insecurity and incarcerated. It shows, secondly, that the clandestine condition draws these characteristics of clandestine personalities : melancholy, fear, reserve and discretion, but also pride. Moreover, another specificity of illegal migrants, built up by the clandestine condition, is they wish to end up returning to society of origin because they do not integrate into host society. Thirdly, the survey serves to identify the contexts, processes or conditions that generate, maintain and perpetuate clandestine condition. This leads to the formulation of this thesis: clandestine condition exists within the framework of the clandestine compromise, that is to say of the explicit and implicit agreements between employers, landlord and illegal migrants around social assistance and the impossibility of powers control or regularization of all illegal migrants. The clandestine compromise is the process that produces, maintains and perpetuates the clandestinity. The metropolis is conducive to clandestinity because it constitutes a place of escape from control and a large market for work and clandestine housing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.