Inhibition, défixation, exploration : étude des blocages neurocognitifs dans la génération d'idées créatives

par Anaëlle Camarda

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Nicolas Poirel et de Mathieu Cassotti.

Soutenue le 06-10-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines (Boulogne-Billancourt) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) .

Le président du jury était Franck Zenasni.

Le jury était composé de Nicolas Poirel, Mathieu Cassotti, Franck Zenasni, Valérie Pennequin, Emmanuel Sander, Benoît Weil, Emmanuelle Volle.

Les rapporteurs étaient Valérie Pennequin, Emmanuel Sander.


  • Résumé

    La créativité repose sur la capacité à générer des idées à la fois originales et adaptées aux contraintes de la tâche afin de résoudre des problèmes pour lesquels aucune solution optimale n'est connue. Toutefois, dans ce type de circonstances, les connaissances intuitives des individus ainsi que leurs stratégies habituelles de résolution de problème les conduisent à générer des solutions peu créatives aboutissant à un phénomène de fixation, alors même que d'autres classes de solutions plus originales mais moins aisément accessibles pourraient être explorées. D'après le modèle triadique de la créativité, ces effets de fixations résulteraient de l'activation rapide et spontanée d'un système 1 intuitif et heuristique, alors qu'il serait plus avantageux d'explorer d'autres solutions en utilisant les processus cognitifs d'un système 2 délibératif et analytique. Ce modèle suggère également que le processus d'inhibition cognitive appartenant à un troisième système serait la clef pour diminuer la prégnance de ces effets de fixation créée par le système 1, et augmenter l'exploration d'autres voies plus créatives appartenant au système 2. Ainsi, l'objectif général de cette thèse consistait à apporter des arguments expérimentaux en faveur de ce modèle dans une approche interdisciplinaire allant de la psychologie expérimentale du développement aux neurosciences cognitives. À travers une série de cinq études expérimentales réalisées chez les enfants, les adolescents et les adultes, nous avons démontré 1) que les effets de fixation se développent avec l'âge et sont modulables par l'introduction d'indices comme des exemples de solutions, 2) qu'il est possible de stimuler la créativité des adolescents et des adultes en changeant la représentation qu'ils ont du problème de créativité par l'intermédiaire d'un paradigme d'amorçage, 3) qu'être capable de proposer des solutions créatives en dehors de la fixation implique le processus d'inhibition cognitive et la capacité à détecter que les solutions initialement générées ne sont pas originales, 4) que cette capacité de détection de conflit se développement au cours de l'adolescence et 5) que résister aux effets de fixation implique une modulation de l'activité des réseaux cérébraux au niveau des cortex frontaux et pariétaux sous tendant le contrôle cognitif et les associations sémantiques.

  • Titre traduit

    Inhibition, defixation, exploration : a study of neurocognitive biases in creative ideas generation


  • Résumé

    Creativity defined as the ability to think of something original, and adaptive concerning task constraints is crucial during circumstances in which individuals must generate new solutions to solve an unknown problem. In such circumstances, people propose solutions that are built on the most common and accessible knowledge within a specific domain leading to a fixation effects whereas other classes of more creative solutions could be explore. According to our triple systems model of creativity, the difficulty to generate creative ideas results from a specific failure to inhibit intuitive responses leading to fixation effect generated automatically by the intuitive and heuristic System 1 and activate the deliberative and analytic system 2 to explore more creative solutions. This model posits that inhibitory control is a core process to overcoming fixation effects and generating original solutions in a creative task. Therefore, the aim of this thesis was to provide empirical evidences in support of the triple system model of creativity by using an interdisciplinary approach from the field of experimental developmental psychology to the field of cognitive neuroscience. In a series of five experimental studies in children, adolescents and adults, we have demonstrated that 1) fixation effects develop with age and changes with the introduction of external cues such as examples of solutions 2) changing the individuals' representation of the creative task using a priming procedure can stimulate creative ideas generation in adolescents and adults, 3) overcoming fixation to explore creative solutions involves inhibitory control and the ability to detect that initial responses that come quickly to mind are not original, 4) this conflict detection ability develops with age during adolescence and 5) overcoming fixation is related to modulations of brain networks activations within the frontal and the parietal cortex involve in cognitive control and semantic associations respectively.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.