Les décompensations liées au travail : analyse comparative entre la Suède et la France de la prise en charge thérapeutique : entre la psychodynamique du travail et le paradigme du stress

par Jonathan Benelbaz

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christophe Dejours.

Soutenue le 22-09-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) et de Laboratoire de Psychologie Clinique- Psychopathologie- Psychanalyse / PCPP - EA 4056 (laboratoire) .

Le président du jury était Selma Lancman.

Le jury était composé de Christophe Dejours, Selma Lancman, Per Magnus Johansson, Michel Vézina, Marcela Gargiulo.

Les rapporteurs étaient Per Magnus Johansson, Michel Vézina.


  • Résumé

    L'objet de cette recherche porte sur une étude comparative concernant les théories et les pratiques de prise en charge de la souffrance au travail en Suède et en France. L'étude permet dans un premier temps de mettre en évidence les références théoriques et conceptuelles en Suède et la France en matière de la santé au travail. Cette étape cherche à faire un comparatif entre les théories en Suède fortement marqués par les modèles de stress et la tradition scientifique en Ile-de-France centrée par la psychopathologie du travail. Dans un second temps la recherche vise à faire le lien entre la théorie et la pratique dans la prise en charge de la souffrance au travail entre la Suède et la France. La méthodologie de recherche consistait à mener une enquête portant sur 42 personnes travaillant dans la prise en charge de la souffrance au travail, en France et en Suède. Ces enquêtes visaient à discerner la réalité de la pratique sur le terrain. L'interprétation des résultats permettait de faire une confrontation des pratiques, notamment celles de la psychodynamique du travail et des modèles de stress afin de pouvoir effectuer des comparatives des avantages des forces et faiblesses de chaque dispositif.

  • Titre traduit

    Treatment of occupational mental health in France and Sweden : between the stress models and psychodynamics of work


  • Résumé

    In terms of theory and practice related to occupational mental health, Sweden and France are two countries with different theoretical traditions. While Sweden is highly influenced by physiological stress-models, the scientific tradition in France is influenced by "psychodynamics of work". This research aimed to compare theory and practice related to occupational mental health in France and Sweden. As a first step, the study explored the different theoretical frameworks in both countries. In the next step, the research was bridging theory and practice. It involved semi-structured interviews conducted among 42 staff-members, working in institutions specialized in prevention and treatment of disorders related to occupational settings. The survey aimed to elucidate the reality of the work and to explore the methods recognized as most efficient among the staff members. The study also enabled to compare methods between countries and explore gaps between theory and practice in treatment in terms of occupational mental health.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.