La compréhension du comportement du consommateur des objets de luxe : le cas du consommateur libanais de la classe moyenne supérieure

par Salah Saleh

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Desjeux.


  • Résumé

    Le travail présenté ici se veut être une analyse du comportement d'un consommateur bien précis : l'acheteur de produits de luxe, issu de la classe moyenne supérieure libanaise. En nous basant sur ses pratiques mais aussi ses contraintes face à l'acte d'achat, nous tenterons de dresser la liste des facteurs sociaux qui régissent ses actions face aux produits de luxe. Quels sont les interdits ? Qu'est ce qui, au contraire, le pousse à acheter ce type de marchandises ? Cette étude veut comprendre le comportement des acheteurs dans un espace précis - le Liban - qui se révèle instable tant sur le plan géopolitique, social qu'économique. Après de nombreuses guerres civiles et des tensions permanentes entre religions, le pays se trouve face à une problématique délicate. Ainsi, par exemple, un consommateur qui va dans une boutique appartenant à un groupe religieux différent du sien sera considéré comme un traître par son propre groupe. Les conflits religieux et la montée des extrémismes est au cœur de cette problématique. Les groupes extrémistes font appel à leurs fidèles pour boycotter les produits provenant de nombreux pays européens. Le consommateur, quant à lui, se trouve au cœur de tensions issues de plusieurs contraintes. Cela fait aujourd'hui plus d'un an que le Liban se trouve sans président. Les partis politiques, tout comme les milices, sont à la tête d'un système politique privilégiant le clientélisme. Ce système s'est installé suite à la disparition du pouvoir de l'État et met en avant l'échange de produits de luxe contre des services en tout genre et une amélioration du statut social. Notre travail veut montrer comment ces « cadeaux » en général et principalement les produits de luxe ont participé à la cohésion et à la mise en place d'une identité d'un groupe spécifique de Libanais. Chaque individu essaye de construire - ou reconstruire - son identité sociale, essaye également de sécuriser cette identité dans un environnement totalement instable comme c'est le cas dans ce pays sans gouvernement et parlement légaux, et qui ne peuvent plus garantir cette stabilité. L'acteur social tente de trouver de nouvelles stratégies afin de s'assurer une certaine paix au quotidien. Les individus du milieu social concerné se sentent menacés par leur propre environnement mais aussi par les autres environnements socio-religieuses : Maronites, les Chiites, les Sunnites, etc. Ils ont peur pour leurs enfants, leurs proches mais aussi leurs biens : commerces, logements ... Ils doivent donc trouver une manière de s'assurer une certaine sécurité face aux différentes menaces. C'est dans ce cadre que les cadeaux de luxe interviennent et réduisent l'incertitude à la fois face à l'insécurité et aux différentes menaces.

  • Titre traduit

    The social conditions of luxury items' consumption : a sociological analysis of the upper class in a context influenced by religious conflict, clientelism and interest


  • Résumé

    This study explores and analyses the factors involved in the act of consumption of luxury goods of the upper middle-class consumers through a case study on Lebanon. Based on the consumer's behaviour as well as the economic and social constraints he faces, we will try to define the social determinants of luxury goods consumption. What are the banners? What are the factors pushing the upper-middle class to buy such goods? This study aims to understand the behavior of buyers in a specific area - Lebanon - which is geopolitically, economically and socially unstable. After many civil wars and constant tensions between different religious groups, the country is facing a delicate problem. For example, due to social pressure executed by the society of his religious group, the consumer finds himself obligated to buy from shops owned by people of his religious group. If not, he will be considered as a traitor. Religious conflicts and the rise of extremism are at the heart of this problem. Extremist groups call on their followers to boycott products from many European countries. Consumers, meanwhile, are at the heart of tensions from several constraints It has been for more than a year now that Lebanon is without a president. Political parties, like the militias, are at the head of the political system that favors cronyism. This system was installed due to the disappearance of the state power and highlights the role of luxury goods as "gifts" in exchange of all kinds of services and improved social status. The objective of this study is to show how these "gifts" in general, and mainly luxury goods, were involved in the cohesion and the establishment of an identity of a specific group of the Lebanese population. Each individual trying to build - or rebuild - their social identity, is also trying to secure this identity in a totally unstable environment, especially when the legal government and the parliament are unable to guarantee this stability. Therefore, the social actor is trying to find new strategies to ensure some peace everyday. Individuals of a certain social environment feel threatened by their environment but also by other socio-religious environments: Maronites, Shiites, Sunnis, etc. They are afraid for their children, their relatives but also their material properties: retail, housing ... They must find a way to provide certainty about the various threats. It is in this context that luxury gifts intervene and reduce uncertainty both to insecurity and the various threats.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.