Édition critique du Mystère de la vie de sainte Marguerite (RES-YF-4690). Analyse linguistique et métrique.

par Michela Spacagno

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Gabriella Parussa et de Stefano Asperti.

Soutenue le 19-10-2017

à Sorbonne Paris Cité en cotutelle avec l'Università degli studi La Sapienza (Rome) , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de CLESTHIA (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Xavier Leroux.

Le jury était composé de Gabriella Parussa, Stefano Asperti, Xavier Leroux, Raymund Wilhelm, Ugo Vignuzzi, Andrea Valentini.

Les rapporteurs étaient Raymund Wilhelm, Ugo Vignuzzi.


  • Résumé

    Cette thèse présente l’édition critique du Mystère de la vie de sainte Marguerite, d’après un imprimé unique conservé à la Bibliothèque Nationale de France sous la cote RES-YF-4690 ne contenant aucune indication concernant la date, le lieu, ni le nom de l’imprimeur. Ce texte de quatre mille cinq cents vers environ, mettant en scène quarante-deux personnages, relate la vie et le martyre de sainte Marguerite d’Antioche. Le mystère fut représenté deux fois au XVIe siècle, en 1554 devant Catherine de Médicis et en 1584 à Draguignan, en Provence, et une fois encore à Malestroit, en Bretagne, en 1601.Après avoir décrit le volume de la BnF, nous analysons le culte et la légende de sainte Marguerite, ainsi que la riche production littéraire, en latin et en langue vulgaire, qui nous a transmis le récit depuis le Moyen Âge. Notre intérêt se porte notamment sur les traditions textuelles françaises et italiennes. À côté du Mystère, nous allons en effet analyser une version en prose de la légende de la vie de sainte Marguerite, écrite en toscan au XIVe siècle. En particulier, nous réalisons une analyse philologique des variantes contenues dans six témoins manuscrits et imprimés, en faisant le rapport avec la source latine. Il s’agit en effet d’effectuer une première enquête de cette tradition textuelle en prose en vue d’une analyse philologique et linguistique plus large. Nous continuons avec l’étude linguistique et rhétorique du mystère hagiographique français. Ces analyses nous ont permis d’établir que le texte a été composé à une date beaucoup plus ancienne que celle à laquelle il a été imprimé, probablement dans la seconde moitié du XVe siècle, et qu’il a connu ensuite une longue transmission. Une versification particulièrement irrégulière garde la trace d’un texte qui a été remanié et modernisé à plusieurs reprises pour être adapté à la langue de l’époque et aux goûts des lecteurs. Nous terminons avec l’édition critique du mystère, suivie de notes portant sur le texte et d’un glossaire.

  • Titre traduit

    Critical edition of the Mystère de la vie de sainte Marguerite (RES-YF-4690). Linguistic and metric analysis


  • Résumé

    This thesis presents a critical edition of the Mystère de la vie de sainte Marguerite from a single printed text now kept in the National Library of France under the reference RES-YF-4690, without any indications of period, place or publisher. This drama play contains approximately 4500 verses and 42 characters and tells about the life and the martyrdrom of saint Margaret of Antioch. It was performed twice in the XVI century, in 1554 at the presence of Catherine of Medicis, in 1584 in the city of Draguignan, and finally in 1601 in the city of Malestroit. Our work includes several different parts: philological and historical analysis, literary presentation, linguistic and metric study. Finally, we present the critical edition of the text followed by some notes on the text and a glossary. Our work includes also a study of an italian version of the life of saint Margaret wrote in Tuscan dialect in the XIV century. We propose a philological and linguistic analysis of the text from six different manuscripts and printed copies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.