Sensibilisation aux drogues chimiothérapeutiques des tumeurs P53 négatives par activation de la phosphatase Wip1

par Victor Clausse

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Marc Bardou et de Carmen Garrido.

Le président du jury était Carmen Garrido.

Le jury était composé de Marc Bardou, Filippo Rosselli, Remy Pedeux.


  • Résumé

    P53 est mutée dans plus de la moitié des cancers humains et son inactivation est souvent associée à une résistance à la thérapie anti-cancer. Notre équipe a montré que dans le cas de tumeurs où p53 est inactive, la surexpression de la phosphatase Wip1 permettait la restauration de l’efficacité de la chimiothérapie, et une protection des tissus sains face aux effets secondaires du traitement. Afin d’améliorer cette stratégie, deux objectifs principaux ont été étudiés : trouver une protéine qui peut interagir avec la voie de signalisation de Wip1 et potentialiser son action dans cette stratégie thérapeutique, et trouver des molécules chimiques pouvant activer Wip1. Nous avons réalisé un criblage d’interférence à ARN de l’intégralité du kinome humain afin d’identifier plusieurs kinases, dont l’inhibition potentialise l’action anti-tumorale de Wip1. Cela a ainsi mis en évidence l’action de Wee1 et Hipk2, dont des inhibiteurs existent, sur la voie de signalisation de Wip1. Inhiber Wee1 avec une faible dose de MK-1775, un inhibiteur spécifique de cette kinase, a permis de réduire la concentration efficace de cisplatine, en entraînant une apoptose caspase-3-dépendante. De plus, combiner MK-1775 avec la surexpression de Wip1 n’a pas d’impact sur l’effet protecteur de cette phosphatase envers les tissus sains. Nous avons ensuite montré que le Vorinostat, un inhibiteur des histone-déacétylases, permettait une augmentation de la transcription de Wip1 dans des cellules de cancer du sein mutées pour p53. Ce travail de thèse a permis de mettre en évidence un moyen de potentialiser la stratégie de traitement des tumeurs p53-négatives basée sur la phosphatase Wip1.

  • Titre traduit

    Sensitizing P53-negatives tumors to chemotherapy by WIP1 phosphatase activiation


  • Résumé

    P53 is mutated in more than half of human cancers and when inactivated is often associated with a resistance to anti-cancer therapy. Our team has hown that in the case of p53-negative tumors, overexpression of Wip1 phosphatase sensitizes tumor cells to chemotherapy, while protecting normal tissues from the side effects of the treatment. To improve this strategy, two main objectives were studied. Firstly, to find a protein which can interact with Wip1 pathway and potentiate its action in this therapeutic strategy. Secondly, to find a molecule which can activate Wip1. We realized a siRNA screening of the whole human kinome to identify several kinases, whose inhibition could potentiate anti-tumoral action of Wip1. We have shown that Wee1 and Hipk2, which both have available inhibitors, have an action on Wip1 pathway. Inhibiting Wee1 with a low dose of MK-1775, a specific inhibitor of this kinase, allowed us to decrease effective cisplatin concentration, inducing a caspase-3-dependent apoptosis. Moreover, the combination of MK-1775 with Wip1 overexpression does not impair the protective effect that this phosphatase provides towards normal tissues. We then showed that the Vorinostat, an HDAC inhibitor, induces an increase in Wip1 transcription in breast cancer cells with inactive p53. This work uncovered a way to potentiate the Wip1-based therapeutic strategy of p53-negative tumors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Sensibilisation aux drogues chimiothérapeutiques des tumeurs P53 négatives par activation de la phosphatase Wip1


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Sensibilisation aux drogues chimiothérapeutiques des tumeurs P53 négatives par activation de la phosphatase Wip1
  • Détails : 1 vol. (177p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.