Vulnérabilité psychologique, résilience scolaire et processus identitaires chez les adolescents et les jeunes adultes dans l’Haïti post-séisme

par Jeff Matherson Cadichon

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Daniel Derivois.

Le président du jury était Khadija Chahraoui.

Le jury était composé de Daniel Derivois, Yoram Mouchenik.

Les rapporteurs étaient Évelyne Bouteyre, Jean-Pierre Durif-Varembont.


  • Résumé

    IntroductionCette recherche porte sur les risques de vulnérabilité psychologique et la résilience scolaire dans le processus de construction identitaire des adolescents (14-17 ans) et jeunes adultes (18-24 ans) plus de six ans après le séisme du 12 janvier 2010 en Haïti. Elle vise à déceler chez les survivants les conséquences à long terme de cet événement traumatique, analyser les stratégies mises en place pour les surmonter et comprendre l’évolution des processus identitaires.Méthodologie723 adolescents et jeunes adultes (dont 364 filles et jeunes femmes) âgés de 14 à 24 ans ont été évalués à l’aide de questionnaires concernant les symptômes du trouble de stress post-traumatique, la résilience et les processus identitaires. De plus, une phase qualitative (N=8) a permis d’analyser les processus narratifs et cerner à partir des tests projectifs (Rorschach et TAT) la dynamique psychique (conflits/défenses) des participants.RésultatsDans notre échantillon 35,82% des sujets présentent des symptômes sévères du trouble de stress post-traumatique, avec une prévalence plus élevée chez les filles et les jeunes femmes. Il en ressort aussi un score moyen de résilience moyen-élevé, soit 136,72 (ÉT=23,65). Une analyse en cluster a montré que 40,22% des sujets présentent un statut d’identité d’accomplissement. Les résultats qualitatifs mettent en avant quatre catégories d’analyse transversales aux cliniques singulières : perturbations psychiques; Dieu comme support de mise en sens de l’événement ; remaniements identitaires ; et résilience multifactorielle avec une prédominance de l’école.DiscussionSur le plan clinique, les résultats laissent penser que d’autres facteurs sociaux, comme les troubles politiques, l’épidémie de choléra et des conditions de vie précaires, peuvent expliquer cette vulnérabilité élevée. L’instabilité sociale semble expliquer aussi l’angoisse et l’anxiété observées chez les survivants ayant un statut identitaire d’accomplissement. Par ailleurs, le niveau de résilience moyennement élevé traduirait leur capacité à trouver des ressources pour se reconstruire malgré la présence de perturbations psychiques. Les résultats peuvent être utiles pour la mise en place de programmes de santé mentale et l'élaboration d'outils adaptés à la population juvénile en Haïti.


  • Résumé

    IntroductionThis research focuses on the risks of psychological vulnerability and school resilience in the construction of identity of adolescents (14-17 years) and young adults (18-24 years) more than six years after the earthquake of January 12, 2010 in Haiti. It aims to explore long-term consequences of this traumatic event among survivors, to analyze their strategies to overcome them, and to understand the evolution of the identity processes.Methods723 adolescents and young adults (including 364 girls and young women) aged 14-24 were assessed using questionnaires on PTSD symptoms, resilience and identity processes. In addition, a qualitative phase (N = 8) allowed to analyze the narrative processes and to identify the psychological dynamics (conflicts / defenses) based on the projective tests (Rorschach and TAT).ResultsIn our sample, 35.82% reported clinically significant symptoms of PTSD with a higher prevalence for girls and young women. There was also an average resilience score, moderately high of 136.72 (SD = 23.65). A cluster analysis showed that 40.22% of the subjects presented an achievement identity status. The qualitative results highlight four transversal analysis categories to the clinical cases: psychic disturbances; God, as a way of giving sense to the event; Identity restructuration; multifactorial resilience with a predominance of school.DiscussionClinically, the results suggest that other social factors, such as political unrest, cholera epidemic and precarious living conditions, seem to explain this high vulnerability. Social instability also seems to explain anxiety and anguish of survivors with an achievement identity status. Otherwise, the moderately high level of resilience would reflect the survivors' ability to find psychological, social and cultural resources sufficient to recover despite psychic disturbances. The results may prove useful for setting up mental health programmes and devising tools appropriate for the youth population in Haiti.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.