La sémiosphère des discours politiques sur Twitter : une analyse contrastive de quatre pays (France, Allemagne, Royaume-Uni, Russie)

par Tatiana Brenner (Kondrashova)

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jean-Jacques Boutaud et de Alexander Frame.

Le président du jury était Alexandra Saemmer.

Les rapporteurs étaient Arnaud Mercier, Caja Thimm.


  • Résumé

    Ce travail de recherche vise à approfondir les connaissances scientifiques au sujet de la communication politique sur Twitter dans le contexte culturel de plusieurs pays. Notamment, il propose un angle d’analyse novateur à travers la notion de sémiosphère. Cette thèse examine les composants du discours politique sur Twitter, à la lumière de la théorie de Lotman sur la sémiosphère, tout particulièrement, la manière dont ils s’articulent en espace sémiotique cohérent autour d’un « événement », au sein du dispositif sociotechnique. Cette analyse questionne des problématiques qui touchent à la modélisation, la représentation et l’interprétation de « l’événement » à travers les discours actualisés dans leurs contextes culturels. La thèse s’appuie en partie sur l’analyse quantitative, mais plus encore qualitative d’un corpus multilingue (français, britannique, allemand, russe). La recherche se nourrit d’une épistémologie variée, mise au service d’une approche au niveau international, à la fois contrastive et compréhensive, de la communication politique sur Twitter.

  • Titre traduit

    The semiosphere of political discourse on Twitter : contrastive analysis of four countries (France, Germany, United Kingdom, Russia).


  • Résumé

    This research aims to deepen present-day scientific knowledge about politicians’ communication on Twitter in different national contexts. Namely, it proposes a new angle of analysis through the notion of semiosphere. The PhD examines components of political discourse on Twitter, by means of Lotman’s theory of the semiosphere, particularly their structure as a coherent semiotic space created around an “event” on a digital platform. This analysis deals with the questions of modelling, representing and interpreting of an “event” within the discourses put in different cultural contexts. The PhD is based on the quantitative but especially qualitative analysis of different language-based corpora (French, British, German, Russian). The research mobilises a variety of theoretical approaches, in order to set up a contrastive as well as comprehensive approach to the analysis of political communication on Twitter.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.