Les représentations de la guerre dans l'espace littéraire francophone : le cas de la Corne de l'Afrique

par . Isman Oumar Houssein

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Joël Loehr.

Le président du jury était Xavier Garnier.

Le jury était composé de Joël Loehr, Catherine Coquio, Jacques Poirier.


  • Résumé

    La guerre est une expérience qui, de par sa commotion, confine à l’inénarrable. Elle oblige les écrivains à redéfinir le rapport qu’ils entretiennent avec la langue qu’ils pratiquent quand elle ne les métamorphose pas eux-mêmes. C’est dans ce sens qu’il convient d’appréhender l’éventail de transgressions à l’œuvre dans le récit de guerre qui, au travers des dérèglements formels et des déformations langagières qui concourent à son élaboration, inaugure une écriture qui échappe aux définitions et aux catégorisations. Au lieu de rendre compte de la catastrophe, l’imaginaire littéraire la constitue en un objet extérieur, cherchant dans l’esthétisation paradoxale d’une expérience a priori ineffable un moyen de contourner l’impuissance du langage à exprimer l’indicible. Néanmoins, il creuse par ce biais l’écart avec la réalité référentielle. Autant dire que la guerre introduit une fracture entre le sujet et le monde, un fossé qui doit être surmonté pour que puisse à nouveau se tenir un discours cohérent.

  • Titre traduit

    Representations of war in francophone literary space : the cas of the Horn of Africa


  • Résumé

    The war is an experience that, by its commotion, condemned to unspeakable. It forces writers to define the relationship they have with the language they practices when it does not metamorphose themselves. It is this sense that need dealing with the range of transgressions at work in the war story which, through formal and language disorders distortions that contribute to its development, inaugurates writing that escapes definitions categorizations. Instead of reporting on the disaster, the literary imagination is in an external object, searching the paradoxical experience aestheticisation a priori ineffable a way around the impotence of language to express the inexpressible. Nevertheless, he digs through this gap with referential reality. Suffice to say that the war introduced a divide between the subject and the world, a gap that must be overcome so that can again keep a coherent discourse.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Les représentations de la guerre dans l'espace littéraire francophone : le cas de la Corne de l'Afrique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Les représentations de la guerre dans l'espace littéraire francophone : le cas de la Corne de l'Afrique
  • Détails : 1 vol. (426 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 393-412. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.