Modélisation du contexte social : application aux réseaux opportunistes

par Yaofu Cao

Thèse de doctorat en Ingénierie Sociotechnique des Connaissances, des Réseaux et du Développement Durable

Sous la direction de Dominique Gaïti et de Pascal Salembier.

Soutenue le 24-01-2017

à Troyes , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Troyes, Aube) , en partenariat avec CSC (China Scholarship Council) (Organisme gouvernemental étranger) et de Institut Charles Delaunay / ICD (laboratoire) .

Le président du jury était Pascal Lorenz.

Le jury était composé de Pascal Lorenz, Guy Pujolle, Ilhem Fajjari, Alain Giboin.

Les rapporteurs étaient Pascal Lorenz, Guy Pujolle.


  • Résumé

    Cette thèse traite de l’adaptation automatique des applications sensibles au contexte par l’utilisation d’informations liées à l’environnement social des utilisateurs afin d’enrichir le service rendu par les applications. Pour cela, notre contribution s’articule autour de la modélisation multidimensionnelle des différents niveaux de contextes sociaux, notamment le poids de la relation entre les acteurs. Plus spécifiquement, nous synthétisons des contextes sociaux non seulement liés à la familiarité mais aussi liés à la similitude des communautés statiques et dynamiques. Deux modèles basés respectivement sur les graphes et les ontologies sont proposés afin de satisfaire l’hétérogénéité des réseaux sociaux de la vie réelle. Nous utilisons les données réelles recueillies sur les réseautages sociaux en ligne pour conduire nos expérimentations et analysons les résultats en vérifiant l’efficacité de ces modèles. En parallèle nous traitons le point de vue de l’application, et nous présentons deux algorithmes utilisant des contextes sociaux pour améliorer la stratégie de transmission des données dans le réseau opportuniste, et particulièrement la contre-mesure aux nœuds égoïstes. Les simulations des scénarios réels confirment les avantages liés à l’introduction des contextes sociaux, en termes de taux de succès et de délais de transmission. Nous effectuons une comparaison avec d'autres algorithmes de transmission traditionnellement décrits dans la littérature pour compléter notre démonstration

  • Titre traduit

    Social context modeling : application to opportunistic networks


  • Résumé

    This thesis deals with the dynamic adaptation of context-aware applications using information related to the social environment of users to enrich the service rendered by the applications. To achieve this goal our contribution mobilizes multidimensional modeling of the different levels of social contexts, especially the weight of the relationship between the actors. Particularly, we synthesize not only social contexts related to familiarity but also social contexts reasoned from the similarity of static and dynamic communities. Two models based on respectively graphs and ontologies are proposed in order to satisfy the heterogeneity of the social networks in real life. We use the actual data gathered on online social networking services for conducting experiments and the results are analyzed by checking the effectiveness of the models. In parallel we consider the point of view of the application, and we present two algorithms using social contexts to improve the strategy of transmission of data in the opportunistic network, particularly countermeasure against selfish nodes. The simulations of real scenarios confirm the advantages of introducing social contexts in terms of success rate and delay of transmission. We carry out a comparison with other popular transmission algorithms in the literature


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.