History, culture and identity in the novels of Bapsi Sidhwa, Bharati Mukherjee and Hanif Kureishi

par Shoukat Yaseen Khan

Thèse de doctorat en Langue Vivante d'Anglais

Sous la direction de Philip Whyte.

Soutenue le 28-06-2017

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Interactions culturelles et discursives (équipe de recherche) .

Le président du jury était Benaouda Lebdaï.

Le jury était composé de Cécile Coquet.

Les rapporteurs étaient Benaouda Lebdaï, Emerald Ku.

  • Titre traduit

    Historique, culture et identité dans les romans de Bapsi Sidhwa, Bharati Mukherjee et Hanif Kureishi


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'étudier trois romans écrits par des auteurs anglophones du Pakistan ou de l'Inde, à savoir Bapsi Sidhwa, Bharati Mukherjee et Hanif Kureishi. On pourrait être tenté de placer les trois écrivains de cette étude dans la catégorie «littérature des immigrants». Ils écrivent tous à un moment de migration de masse lorsque l'idée de «choc culturel» parmi les peuples occidentaux commence à être plus évidente. Les trois écrivains sont affectés par des thèmes qui apparaissent seulement de manière marginale dans le débat évoqué ci-dessus, l'accent étant principalement mis sur les difficultés culturelles et sociales des femmes dans la société indo-pakistanaise. Quant à Kureishi, la polarisation mentionnée ci-dessus suppose un accent très différent, impliquant la situation d'un Asiatique né et élevé dans la société occidentale. Dans cette évaluation globale du contexte idéologique et historique commun aux trois écrivains, il sera important d'examiner les attitudes spécifiques adoptées par chaque écrivain par rapport à son expérience personnelle. L'objectif principal de cette étude sera donc thématique, en se concentrant sur les préoccupations spécifiques de ces écrivains et sur la manière dont cela se manifeste dans leur représentation particulière des tensions en jeu.


  • Résumé

    The objective of this thesis is to study three novels written by English-speaking authors of Pakistan or India, namely Bapsi Sidhwa, Bharati Mukherjee and Hanif Kureishi. One might be tempted to place the three writers of this study in the category of "literature of immigrants." They all write at a time of mass migration when the idea of "cultural shock" among Western peoples begins to be more evident. All three writers are affected by themes which appear only marginally in the debate evoked above, much of the emphasis being on the cultural and social difficulties of women in Indo-Pakistani society. As for Kureishi, the polarization mentioned above assumes a very different emphasis, involving the situation of an Asian born and brought up inside Western society. Within this overall assessment of the ideological and historical context common to all three writers, it will thus be important to examine the specific attitudes adopted by each writer in relation to his or her own personal experience. The main focus of this study will therefore be thematic, centering on these writers’ specific preoccupations and the way this is seen in their peculiar depiction of the tensions at stake.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.