Biodiversité et maladies infectieuses : impact des activités humaines sur le cycle de transmission des leishmanioses en Guyane

par Arthur Kocher

Thèse de doctorat en Ecologie, biodiversité et évolution

Sous la direction de Jérôme Murienne et de Anne-Laure Bañuls.

Soutenue le 23-06-2017

à Toulouse 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (Toulouse) , en partenariat avec Evolution et Diversité Biologique (laboratoire) .


  • Résumé

    Selon l'hypothèse de l'effet de dilution, les écosystèmes les plus riches en espèces seraient également les moins propices à la circulation des agents infectieux du fait de la présence d'hôtes non compétents constituant des impasses épidémiologiques. Dans cette thèse, nous explorons l'existence de ce phénomène sur le modèle des leishmanioses cutanées zoonotiques en Guyane. Des outils moléculaires basés sur l'utilisation des technologies de séquençage haut-débit ont été développés pour étudier le système épidémiologique. Ces outils ont ensuite été employés pour caractériser le cycle de transmission des leishmanioses dans des sites forestiers sujets à différents niveaux de perturbation d'origine humaine. Nos résultats semblent globalement congruents avec l'hypothèse de l'effet de dilution, et indiquent un risque infectieux plus élevé sur le site le plus perturbé. Toutefois, les différences observées entre les sites ne sont pas significatives et d'avantage de données seraient nécessaires pour tirer des conclusions générales.

  • Titre traduit

    Biodiversity and infectious diseases : impact of human activities on the sylvatic transmission cycle of leishmaniases in French Guiana


  • Résumé

    The dilution effect hypothesis states that more diverse ecological communities are less prone to pathogen transmission because of the presence of non-competent hosts acting as epidemiological dead-ends. In this work, we investigate the existence of this phenomenon in the case of zoonotic cutaneous leishmaniases in French Guiana. Molecular tools based on high-throughput sequencing technologies have been developed to study the epidemiological system. These tools were employed to explore leishmaniases transmission cycles in forest sites undergoing different levels of human-induced perturbations. Our results seem generally congruent with the dilution effect hypothesis, indicating higher disease risk in the most perturbed site. However, differences observed between sites were not significant, and more data is needed to draw general conclusions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Toulouse 3 Paul Sabatier [diffusion/distribution] à Toulouse

Biodiversité et maladies infectieuses : impact des activités humaines sur le cycle de transmission des leishmanioses en Guyane


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Toulouse 3 Paul Sabatier [diffusion/distribution] à Toulouse

Informations

  • Sous le titre : Biodiversité et maladies infectieuses : impact des activités humaines sur le cycle de transmission des leishmanioses en Guyane
  • Détails : 1 vol. (316 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.