Mapping vidéo : expérimentations vidéographiques, cartographie numérique du geste

par Maxime Thiebault

Thèse de doctorat en Arts appliqués

Sous la direction de Patrick Barrès et de Sophie Lécole-Solnychkine.

Le président du jury était Amos Fergombé.

Le jury était composé de Patrick Barrès, Sophie Lécole-Solnychkine, Claire Lahuerta, Bruno Monpère.

Les rapporteurs étaient Amos Fergombé, Claire Lahuerta.


  • Résumé

    La recherche se fonde sur une approche critique des techniques numériques et audiovisuelles actuelles. Les propositions visent à remettre en cause l’idéal d’émancipation attaché à une conception du produit « clé en main » et à une recherche d’innovation high-tech. De nouvelles notions sont proposées, en alternative à cet idéal techniciste, issues d’expériences de terrain et de pratiques expérimentales, et inscrites dans les différents domaines de l’anthropologie, de la sociologie, de la poïétique et de la poétique. La thèse investit le milieu de l’artisanat, suivant une approche comparative des lieux de création et des processus de production, dans une perspective critique sur le plan de la représentation sociale et politique des métiers, et avec le développement de rationalités (notamment cartographiques) orientées vers la mise en forme du répertoire et la conception d’outils spécifiques à destination des artisans et des artistes. Les postures, les méthodes et les outils du chercheur-artiste sont identifiés et interrogés, centrés sur les opérations de captation et de restitution, sur les notions d’interface et de réseau, de territoire et d’écosystème, de modèle et d’outil de référencement. La question du langage constitue l’une des notions clefs de la thèse, problématisée à chacune des étapes d’expérience de terrain, de modélisation, de production et de médiation, et interrogée dans chacune des parties de la thèse : « du geste au répertoire », « de l’artisanat au numérique » et « expérience archéologique vidéographique ». La pratique artistique événementielle du vidéomapping, qui est privilégiée dans la thèse, permet d’étendre ces questions à des problématiques plasticiennes et à des enjeux méthodologiques (la dimension mapping du vidéomapping, en lien avec la notion de cartographie ; la dialectique entre le cadre et la carte), à des problématiques du site, environnementales, et à des formes de médiation dans le cadre de manifestations culturelles et artistiques.

  • Titre traduit

    Mapping video : videographic experiences, digital cartographic of the gesture


  • Résumé

    This work of research and creation-research is focused on the conception and design of a Digital Index of the Craftsman's Gesture. It is a part of a program called Artisanumérique, initiated by the Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne (CMA 82). This PhD is the result of a collaboration with this partner, through a « CIFRE » contract.This research deals with a critical approach of current digital and audio-visual techniques. The propositions aim to question the ideal of emancipation attached to a conception of the turnkey product and to a research of high-tech innovation. Alternately to this technicist ideal, new notions are suggested, notions that come from field experiences and practical experiments. They are inscribed into the domains of anthropology, sociology, poïetic and poetic. The PhD invests the crafts environment, respecting a comparative approach of the creation contexts and production processes, from a critical perspective of social representation and crafts politics. It deals with the development of rationalities (particularly cartographic) directed towards the creation of an index and the design of specific tools for artists and craftsmen. The creator-researcher's positions, methods and tools are identified and questioned, centered on video recording and restoration operations, on the notions of interface and network, territory and ecosystem, model and referencing tool. Language is one of the fundamental notions, problematized at every step of the field experience, of the modelling, production and mediation, and questioned in each part of the PhD : « from the motion to the index », « from the craft industry to the digital » and « archaeological videographic experiment ». The artistic practice of videomapping put forward in the PhD, allows to extend these questions to problematics dealing with the Fine Arts and to methodological stakes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.