Réalités, situations, rôles, statuts des langues arabe et française en Algérie : étude phonétique et syntaxique

par Fatima Zohra Besbas

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Mansour Sayah.

Le président du jury était Aïcha Maherzi.

Le jury était composé de Mansour Sayah, Saddek Aouadi, Ulfaẗ Yūsuf, Nicole Koulayan.

Les rapporteurs étaient Saddek Aouadi, Ulfaẗ Yūsuf.


  • Résumé

    Le contexte algérien est fait de plusieurs langues en contact, dont les interactions varient suivant les situations géographiques, socio-culturelles et socio-économiques observées. Leur coexistence/leur concurrence créent des situations d’enseignement/apprentissage complexes et particulières, dont l’étude précise est nécessaire pour que l’école algérienne puisse tirer parti de la richesse du plurilinguisme, car actuellement le plurilinguisme est la règle et le monolinguisme est l’exception. Cela dit, il est à noter que l’arabe standard moderne tout comme le français ne constituent nullement la langue maternelle du locuteur algérien même si l’on retrouve ces deux langues dans des domaines multiples et variés comme les média, l’administration, l’économie, les sciences…néanmoins un conflit existe et perdure, ce sont les parlers du quotidien, les idiomes locaux, régionaux qui dominent dans ce pays et qui influent sur ce processus d’enseignement/apprentissage des deux langues .

  • Titre traduit

    Realities, situations, roles, status of Arabic and French languages in Algeria : phonetic and syntactic study


  • Résumé

    The algerian context is composed of several languages in contact, of which the interactions varie according to the geographical locations, sociocultural and socio-economic observed. Their coexistence/their competition create sophisticated and particular situations of teaching and learning. Their precises studies are necessary so that the algerian school takes advantage of the richness of the plurilingualism, because currently the plurilingualism is the rule and the monolingualism is the exception. However, it should be noted that neither modern standard arabic nor french constitute the mother tongue of any algerian speaker even if one finds these two languages in multiple and varied fields such as the media, the administration, the economy, sciences… nevertheless a conflict exists and continues : it is a matter of the daily speeches, the local and regional idioms which dominate in this country with their influence on the process of teaching and learning these two languages .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.