Les intendants de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne (1764-1821) : origines, carrières et intégration coloniale : essai prosopographique

par Marie-Pierre Lacoste

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Bertrand.

Le président du jury était Jean-Pierre Dedieu.

Le jury était composé de Michel Bertrand, Mickaël Augeron, Josep Maria Fradera, Roberta Stumpf.

Les rapporteurs étaient Mickaël Augeron, Josep Maria Fradera.


  • Résumé

    Introduit dans la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne en 1764, le système de l’intendance s’est progressivement diffusé à l’ensemble des territoires composant cette aire géographique. Mon travail porte sur les intendants de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne de 1764 à 1821 qu’ils aient été nommés en pleine propriété ou à titre provisoire. Nous avons mené une étude prosopographique de ces hommes pour l’ensemble des territoires de la vice-royauté (le royaume de la Nouvelle-Espagne, la capitainerie générale du Guatemala, la Louisiane, les îles de Cuba et de Porto Rico, l’archipel philippin). L’étude des origines géographiques, professionnelles et sociales des intendants nous a permis de déterminer le profil de ces agents envoyés aux Indes de Castille. L’analyse du recrutement a révélé ainsi l’importance du capital relationnel dans l’accès aux charges. Tout un pan de notre travail a été consacré dans un second temps à la notion de « carrière », au parcours professionnel. Faisait-on carrière au sein de l’institution de l’intendance ou cette charge constituait-elle une simple étape dans une carrière au service de l’administration de la monarchie ? Telles sont les deux questions qui ont servi de fil conducteur à cette partie. Nous avons aussi souhaité montrer que la charge d’intendant n’avait pas été seulement réservée aux Péninsulaires contrairement à ce que l’on a longtemps cru. Les Créoles ont bien été présents à la tête de l’institution. Notre dernière partie laisse enfin entrevoir l’intégration de certains de ces hommes à la société coloniale. 1821 n’a pas mis fin à la présence des Espagnols en Amérique. Le processus de créolisation a bien été une réalité historique.

  • Titre traduit

    The intendants of the viceroyalty of New Spain (1764-1821) : origins, careers y colonial integration : prosopographical test


  • Résumé

    Introduced in the viceroyalty of New Spain in 1764, the intendant system has gradually spread to all the territories of this geographical area. My current doctoral research is about the intendants of the viceroyalty of New Spain, whether they’ve been appointed in full ownership or provisionally. We conducted a prosopographical study of these men for all the territories of the viceroyalty (the kingdom of New Spain, the captaincy of Guatemala, the Louisiana, the islands of Cuba and Puerto Rico, the Philippine archipelago). The study of the geographical, professional and social origins allows us to determinate the profile of these agents sent to the Indies of Castile. The analysis of recruitment revealed so the importance of relational capital in the access of charges. Secondly, a significant part of our work has been dedicated to the concept of career, at the professional life. Was there a career within the institution of intendancy or was this charge, a simple step in a career at the service of the monarchy’s administration? These are the two questions that have served as the connecting thread for this part. We also wanted to show that the office of intendant was not only reserved for the Peninsulars, contrary to what we have long believed. The Creoles were present at the head of the institution. Our last part of my thesis finally reveals the integration of some of these men into the colonial society. 1821 didn’t put an end to the presence of Spaniards in America. The process of creolization has indeed been a historical reality.

  • Titre traduit

    Los intendentes del virreinato de la Nueva España (1764-1821) : orígenes, carreras y integración colonial : ensayo prosopográfico


  • Résumé

    Introducido en el virreinato de la Nueva España en 1764, el sistema de la intendencia se extendió gradualmente a todos los territorios de esta área geográfica. El tema de mi investigación doctoral trata de los intendentes del virreinato de la Nueva España durante la segundad mitad del siglo XVIII y a principios del siglo XIX hasta la independencia, ya sean nombrados en plena propiedad o como interinos. Se realizó un estudio prosopográfico de estos hombres para todos los territorios del virreinato (el reino de la Nueva España, la capitanía general de Guatemala, la Luisiana, las islas de Cuba y de Puerto Rico, el archipiélago de Filipinas). El estudio de los orígenes geográficos, profesionales y sociales nos permitió determinar el perfil de estos agentes enviados a las Indias de Castilla. El análisis del reclutamiento ha revelado así la importancia del capital relacional para el acceso a los cargos. En un segundo tiempo, nuestro trabajo se consagró al concepto de “carrera” y a las trayectorias profesionales. ¿Se hacía carrera dentro de la institución de la intendencia o más bien constituía este cargo una etapa de la carrera al servicio de la administración de la monarquía? Estas son las dos preguntas que han servido de hilo conductor para esta parte. También hemos querido mostrar que la intendencia no sólo estaba reservada a los Peninsulares a diferencia de lo que hemos creído durante mucho tiempo. Los Criollos estuvieron bien presentes a la cabeza de la institución. La última parte de mi tesis sugiere por fin la integración de algunos hombres en la sociedad colonial. 1821 no puso fin a la presencia española en América. El proceso de criollización fue efectivamente una realidad histórica.

Autre version

Les intendants de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne (1764-1821) : origines, carrières et intégration coloniale : essai prosopographique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Les intendants de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne (1764-1821) : origines, carrières et intégration coloniale : essai prosopographique
  • Détails : 2 vol. (669 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.373-451. Notes bibliogr. Index. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.